.
.
  • Avant-Pays Savoyard
    .
    Pays de Savoie :
    Avant-Pays Savoyard :
    + Pays, région
    Avant-Pays Savoyard
    .
    • Sergio Palumbo | dernière mise à jour : 02/06/2008
    .

    Avant-Pays Savoyard...

    ... Entre lacs et montagnes

    Stéphane Coppier, Sergio Palumbo et Daniel Bouvier Belleville,
    123 Savoie

    Crédits photos : 123 Savoie, Jean Dufresne et OT d'Aiguebelette

    L'Avant-Pays Savoyard est à la croisée de trois départements : l'Ain au nord (séparé par le Rhône), l'Isère à l'ouest et au sud (séparé par le Guiers et le Massif de la Chartreuse) et la Savoie à l'est (séparé par la chaine de l'Épine).

    Proche des grandes agglomérations de Rhône-Alpes, ce pays de contrastes entre Alpes et Jura regorge de trésors. Lacs, rivières calmes ou eaux tumultueuses, fleuve tranquille, plaines, vignobles de Jongieux, forêts, montagnes, campagnes, villes et villages parsèment le paysage. Pendant plusieurs siècles, les relations commerciales avec le reste de la Savoie ont été rendues difficiles en raison des problèmes pour franchir la chaîne de l'Épine. C'est ainsi que les cantons de l'avant-pays : Yenne, St-Genix-sur-Guiers, Pont-de-Beauvoisin et les Echelles, ont pris l'habitude de travailler avec les pays frontaliers du Bugey et du Dauphiné.

    Le percement de plusieurs ouvrages a permis de changer les choses :
    la Voie sarde, au XVIIème siècle,
    le tunnel des Échelles, sous Napoléon, en 1813,
    le tunnel ferroviaire, à la fin du XIXème siècle,
    le tunnel du Chat, en 1932,
    les tunnels autoroutiers de l'Épine et de Dullin, en 1974.

    Longtemps appelé "Pays des Quatre cantons", "Petit Bugey" ou "Bugey savoyard", le territoire devient "Avant-Pays Savoyard" en 1985.

    Panorama du Lac d'aiguebelette

    Panorama du Lac d'aiguebelette - © : 123 Savoie

    U
    n peu d'histoire

    Au coeur du Mont Granier en Chartreuse, l'un des plus riches gisements ayant abrité les Ours des Cavernes a été découvert. Une histoire qui remonte à 24 000 ans. Plus tard, des vestiges relatent la voie stratégique pour rejoindre Rome. Vestiges archéologiques d'Aoste (production de céramiques), anciennes voies romaines, signent cette époque. St Bruno, fondateur de l'ordre des Chartreux a déposé ses empreintes. Le patrimoine religieux marque l'architecture paysanne et l'organisation des bourgs.

    Ancré dans le Duché de Savoie avant son rattachement en 1860, l'Avant-Pays Savoyard a longtemps défendu les frontières... contre la France. Les ruines des châteaux défensifs protégeant cette frontière franco-savoyarde racontent encore les affrontements féodaux entre la Savoie et le Dauphiné. Le premier appartenant au royaume de Piémont-Sardaigne et le dernier étant français. Pas d'Avant-Pays Savoyard, sans évoquer Mandrin ! Le célèbre contrebandier du XVIIIème siècle rappelle lui aussi par ses rapines que la Savoie importe son sel de France que les Ducs de Savoie se chargent de taxer lourdement. Le tabac monopole ducal permet également aux contrebandiers de remplir leur escarcelle. La Savoie est pauvre, malmenée par l'occupation étrangère, Genève et le royaume de France sont tentants. Mandrin excelle aussi dans la revente en France de marchandises volées ici et là. L'Avant-Pays Savoyard est alors une zone de non-droit. Les contrebandiers tel Mandrin y imposent leurs lois et échappent à tout contrôle. Il est arrêté au Château de Rochefort en 1755.

    Au troisième millénaire, la légende de Louis Mandrin qui vole les riches pour distribuer aux pauvres fait toujours recette. Au détour d'un virage, sur une place d'un village, au coeur d'une ville, ces traces sont toujours visibles. Châteaux, ponts, gorges, musées, moulins, églises, monastères, lavoirs, maisons en pisé, grottes... en témoignent.

    Les Echelles

    Les Echelles

    Pont-de-Beauvoisin

    Pont-de-Beauvoisin

    P
    atrimoine
    Contrefort des Alpes, la roche et l'eau ont façonné le paysage. Plus arrondi, il conserve le caractère jurassien. Les longs chaînons calcaires érodés contrastent avec de larges vallées vertes et boisées. Au pied du Mont Granier (1 933 m) s'étale le Coeur de Savoie, la chaîne des Belledonne, la ville de Chambéry. Baignant dans le lac du Bourget, la Dent du Chat (1390 m) possède une vue à 360° sur le Mont-Blanc, les Monts du Lyonnais et du Bugey, Belledonne, les Préalpes, l'Avant Pays Savoyard. En opposition, la campagne s'étale en pente douce ou dans le lit glaciaire du Rhône.
    Avant-Pays Savoyard : une histoire d'eau
    Lac d'Aiguebelette

    Le lac d'Aiguebelette

    Pécheurs sur le lac d'Aiguebelette

    Pécheurs sur le lac d'Aiguebelette
    © Jean Dufresne

    L'Avant Pays Savoyard est cerné par l'eau et la montagne. Le Rhône et le Guiers ont longtemps servi de frontières naturelles.

    Adossé à la montagne de l'Epine, le lac d'Aiguebelette se déploie dans un cadre enchanteur. Il a été inscrit à l'inventaire des sites protégés en 1936. Couvrant 545 hectares, ses berges et sa jolie nappe d'eau de forme triangulaire ornée de deux petites îles au sud sont restées très sauvages et authentiques. Les bateaux à moteur thermique y sont interdits depuis 1976. Il sert de grand réservoir d'eau potable pour 14 communes. Ce lac privé qui appartient à la famille de Chambost et à E.D.F., possède des zones naturelles classées et protégées. Ses 70 hectares de roselières, les prairies et herbiers aquatiques maintiennent un écosystème remarquable.

    Sur les berges, l'oeil est attiré par de magnifiques villas du début du XXème siècle avec de typiques hangars et garages à bateaux en bois, un patrimoine unique dans les Alpes françaises. Il est également réputé pour être l'un des lacs les plus chauds de France avec des maximums de 28°C. Les eaux poissonneuses d'Aiguebelette en font une destination précieuse pour les amateurs de pêche. Des rives ou en barques immobiles, les pêcheurs taquinent omble chevalier, lavaret, truite, lotte, tanche, brochet, perche...

    Le Guiers qui prend naissance au cirque de Saint-Même alterne ensuite entre grottes creusées par ses eaux tumultueuses et cours assagi avant de se jeter dans le Rhône. Il offre de nombreuses possibilités de détente : balades à pied, canoë, canyoning, pêche... comme le Rhône qui longe l'Avant-Pays Savoyard. Ce dernier a sculpté le paysage de ses méandres harmonieux. D'autres cours d'eau et petits lacs parsèment l'Avant-Pays Savoyard proposant fraîcheur, repos et activités aquatiques.
    Avant-Pays Savoyard : Un site préservé

    Ce territoire, prélude des Alpes conserve un patrimoine, un environnement préservés. Hérons cendrés, grèbes huppés, rapaces, canards, lavarets, ombres, chauves souris côtoient fleurs de montagne, flore aquatique, châtaigniers et noyers. Les zones humides, les marais, les gravières du Rhône, les lônes (bras latéraux au fleuve vivant suivant les crues et décrues du fleuve), les gorges, les forêts balisent le panorama. Avec ses 70 hectares de zones naturelles classées et protégées, le lac d'Aiguebelette est un refuge pour les oiseaux et poissons dans les roselières, marais, prairies, boisements humides, herbiers aquatiques et nénuphars. La navigation y est réglementée. Seules les embarcations à moteur électrique sont admises.

    Vue sur le Rhône

    Vue sur le Rhône

    Avant-Pays Savoyard : Entre campagnes et villes

    Bourg des Echelles et rivière Guiers

    Bourg des Echelles et rivière Guiers - © Jean Dufresne

    Ce territoire se divise entre monde agricole et industries ancestrales. Les larges plaines alluviales du Rhône, les pentes douces ensoleillées concentrent les prairies à l'herbe grasse. Les vaches tarines ou montbéliardes y sont les reines. L'identité savoyarde passe par son plateau de fromages. Ici, 25 % du lait savoyard est produit, il est principalement transformé en tomme de Savoie et en emmenthal. Les coopératives fromagères jouxtent des petits producteurs. Derrière ces exploitations, les agriculteurs sillonnent et marquent le paysage. Ils défendent haut et fort leur territoire !

    Jouxtant le monde agricole, les villes de l'Avant Pays Savoyard sont le berceau d'activités industrielles. A l'époque où l'eau était source d'énergie, les Echelles et Pont-de-Beauvoisin étaient des centres importants de confection de toile de chanvre. Les premières plantations de mûriers qui alimentaient les soyeux de Lyon étaient à St-Genix-sur-Guiers. Culture qui a été remplacée par le tabac, il reste à voir quelques vestiges de séchoirs à tabac. Pont-de-Beauvoisin est la capitale du meuble. Dès le Moyen-Age, le bois descendait des belles forêts voisines et de Chartreuse, la force motrice de l'eau alimentait les scieries. A la Renaissance, lors des guerres d'Italie menées par François 1er, les menuisiers en meubles ou "bûchiers" italiens accentuèrent le savoir-faire. L'ébénisterie se développa et atteint ses lettres de noblesse jusqu'au début du XXème siècle. Les foires aux meubles perdurent, exposant la production des artisans locaux.

    Aujourd'hui encore, de nombreux artisans s'attachent à conserver les savoir-faire anciens. Ils vous accueillent dans leurs ateliers. A Attignat-Oncin, à la tannerie Rougy, Gérard Gléran est l'un des derniers tanneurs artisans de France. Entre ses mains, passent des tigres, félins, toutes sortes d'animaux morts des zoos et de cirques qui sont destinés aux muséums d'histoire naturelle. Il tanne des trophées de chasse pour les taxidermistes du monde entier. Gérard Gléran travaille à façon les peaux de mouton, de vache, de chèvres. Il explique la tannerie, la pelleterie en travaillant des chaussons en mouton, des couvertures... Et la région compte encore des scieries et des tourneurs sur bois. Dénichez les notamment sur la route des savoir-faire de Chartreuse (dépliant circuit disponible dans les Offices de Tourisme).

    Avant-Pays Savoyard : Des hommes et la vigne
    Autour de Jongieux, les vignobles s'étalent. Le Royaume de la Roussette de Savoie ! Un cépage typiquement savoyard, l'altesse, donne un vin blanc exceptionnellement parfumé et racé, la Roussette de Savoie cru marestel. Depuis le XIIème siècle, les ceps de vigne sont accrochés sur les flancs de la montagne de la Charvaz et du Mont du Chat (lire l'article). La terre faite d'éboulis et gorgée de soleil laisse tous ses parfums à ce vin. Le miel côtoie la pêche, la violette, les fruits exotiques dans une belle complexité. Un grand vin ! A côté de ce vin AOC produit en petite quantité, toujours des blancs, la jacquère. Ce cépage blanc principal pour l'AOC vin de Savoie donne un vin sec, fruité aux notes florales. La mondeuse est un cépage typique de la Savoie, elle aime les pentes exposées. Elle fleure le terroir, les arômes sont puissants et fruités. C'est un vin de garde. Bref, Altesse, Jacquère (vin blanc) et Mondeuse (vin rouge), sont les richesses du vignoble de Jongieux, en Chautagne, Apremont. En 1989, sur la terre de la roussette, les viticulteurs ont obtenu une appellation contrôlée

    Là encore, à déguster sans modération, la petite route qui descend en balcon du Col du Chat, elle serpente de Monthoux à Jongieux entre vignes et échappées sur les lacs.
    Le Vignoble de Jongieux et la Dent du Chat
    Le Vignoble de Jongieux et la Dent du Chat
    D
    es villes ponts et des châteaux

    Les cols de l'épine et du chat peu franchissables par des transports de marchandises facilitèrent les constructions des villes ponts et des châteaux : St-Genix-sur-Guiers et Aoste, Pont-de-Beauvoisin, les Echelles, Entre-deux-guiers. Cependant, par ces villes ponts situées le long du Guiers, de la contrebande fleurissaient, l'Avant-Pays Savoyard se couvrit alors au moyen-âge, de châteaux, de fortifications : de les Echelles, de Pont-de-Beauvoisin, de St-Genix ou d'Aiguebelette, ainsi que le dispositif des sires de Montbel qui contrôlait les passages du col de l'Epine avec les châteaux de Dullin, Rochefort, Nances et Montbel. Plusieurs de ces forteresses ont disparues pendant les guerres de religion, d'autres sont devenues des fermes, des bastides.

    La Chartreuse de Pierre-Châtel : Une forteresse devenue privée
    Elle est posée en sentinelle sur un piton rocheux dominant le défilé de Pierre Chatel. A sa création, les romains construisirent une forteresse, transformée en château au XIème siècle. Par donation des comtes de Savoie, le château devint l'une des filiales de la Grande Chartreuse. En 1791, elle redevint place militaire puis prison d'état. Après la révolution, elle redevint garnison et maintenant demeure privée.

    La grange de l'Epine, à Novalaise

    Une trace du passage des moines cisterciens de l'abbaye de Tamié : c'est une belle demeure du XIIème et restaurée en 1714.

    Le château de Montbel , à Ayn.
    Les seigneurs d'entremont et de Montbel furent les plus puissants de la région du Guiers, aujourd'hui, de cette domination il ne reste plus que le château de Rochefort XVème siècle et les ruines de la forteresse de Montbel qui se dresse sur le mont Tournier.

     

    Le château de Montfleury , à Avressieux

    C'est une bâtisse seigneurale du XIIIème. Elle est restaurée par son propriétaire, un collectionneur. A l'intérieur, se trouve un musée d'armes anciennes, des pièces d'artillerie des outils anciens et des vélocipèdes.

    Le château de Chambost , à Lépin (XVIIIème)

    Ce château privé du XVIIIème siècle a été fondé par le comte Perrin de Lépin. Il abrite un très beau et rare vitrail aux armes de France et de Savoie.

    Pont de Beauvoisin ville-Pont sur le Guiers

    Pont-de-Beauvoisin
    © Jean Dufresne

    Ruines du Château de Montbel - Entremonts

    Ruines du Château de Montbel - Entremonts
    © Jean Dufresne

    Le Château de Montfleury

    Château de Montfleury
    L'église des Carmes et la passerelle St-Félix, sont des monuments classés à Pont-de-Beauvoisin. Une curiosité, sous la passerelle se trouve une fontaine à la réputation de guérir les maux de tête. Cette ville est séparée en deux départements l'Isère et la Savoie par sa rivière le Guiers.

    Le lac d’Aiguebelette

    Ce lac entouré de montagnes au reflet du jeu de cache-cache entre le soleil, les ombres des arbres, des feuillages et des montagnes a inspirée un peintre François Cachoud. C'est aussi un lac à goûter en différentes versions, actives ou douces. Aiguebelette a inspiré certaines pages de Tango chinetoque du romancier Frédéric Dard qui y vécût, la base internationale d'aviron est construite autour de sa maison. Un peu partout autour du lac, des petits villages typiques à découvrir au gré du vent. A déguster aussi, avec modération, les cidres bruts et fins, à partir de pommes et poires, élaborés traditionnellement à la Cidrerie de Savoie de Novalaise.
    Lac d'Aiguebelette
    les eaux calmes du lac d'Aiguebelette
    Lac d'Aiguebelette en automne
    Lac d'Aiguebelette
    Les villas construites sur ses rives témoignent d'un succès qui remonte au début du XIXe siècle. Mais la réputation de ses eaux très poissonneuses remonte à beaucoup plus ! Quant à ses deux îles, elles seraient les seuls restes émergés d'une cité engloutie, selon une légende que l'on vous racontera sur place. De belles plages.
    Les Echelles, Entre-Deux-Guiers
    Le vieux pont romain

    Le pont romain

    les Grottes des Echelles

    Les grottes des Echelles

    La commanderie

    Les Echelles

    A voir, à St Christophe-la-Grotte, le site historique classé avec le pont romain et le monument à la mémoire de Charles Emmanuel II. Site frontière entre le Dauphiné et la Savoie, la voie sarde était la voie de passage naturelle jusqu'au XIXème siècle.

    Les Gorges de Chailles, site grandiose, sont décrites par Jean-Jacques Rousseau dans les Confessions.

    Aux grottes des Echelles, 10 000 ans d'histoire se résument. La roche est creusée puis sculptée par les eaux offre une multitude de merveilles géologiques et minérales. L'eau a mis des millions d'années pour creuser des galeries et des marmites de géants. Mandrin, paraît-il, s'y cachait ! Les grottes des Echelles sont constituées aujourd'hui de galeries en formes de méandres et de marmites de géants (visites aux flambeaux tous les jeudis en été).

    La Bauche est une ancienne station hydrominérale fermée en 1930. Ce village conserve des vestiges de ses thermes romains.

    La bourgade rurale d'Attignat-Oncin possède l'une des dernières tanneries et pelleteries artisanales de France.

    Le village perché de Corbel conserve une architecture traditionnelle.

    Les Echelles possèdent deux monuments classés historiques : l'ancienne commanderie du XVIème siècle, devenue mairie avec ses arcades.

    La voie Sarde était une route incontournable pour les carrosses des seigneurs et les colporteurs pour entrer dans la plaine de Chambéry afin de rejoindre l'Italie et les autres vallées de Savoie.

    .
    Pays de Savoie :
    Avant-Pays Savoyard :

  • .
    Lac d'Aiguebelette Lac d'Aiguebelette

    Les villas construites sur ses rives témoignent d'un succès qui remonte au début du XIXe siècle. Mais la réputation de ses eaux très poissonneuses remonte à beaucoup plus ! Quant à ses deux îles, elles seraient les seuls restes émergés d'une cité engloutie, selon une légende que l'on vous racontera sur place. De belles plages.

    .
    .
  • .
    Voie Sarde Voie Sarde

    Commencée par les Romains et rénovée par Charles Emmanuel II, duc de Savoie, la Voie Sarde est l'ancienne voie qui reliait Chambéry à Lyon. Un site aux dimensions exceptionnelles...

    .
    .
  • .
    La Dent du Chat La Dent du Chat

    La Dent du Chat (1390 m) est une montagne située sur la rive Ouest du lac du Bourget. Au Nord de cette montagne se trouve le col du chat que les voyageurs devaient emprunter pour passer d'une vallée à l'autre.

    .
    .
  • .
    Championnat du Monde d'aviron 2015 au Lac d'Aiguebelette Championnat du Monde d'aviron 2015 au Lac d'Aiguebelette

    Le Championnat du Monde d’aviron senior aura lieu sur le lac d’Aiguebelette en 2015. Le site savoyard a été choisi ce lundi 5 septembre 2011 par le Congrès de la Fédération Internationale des Sociétés d’Aviron réuni à Bled (Slovénie).......

    .
    .
  • .
    Château de Montbel Château de Montbel

    Le château de Montbel fut édifié au XIVème à St-Pierre-d'Entremont. La famille de Montbel d'Entremont, vassale des comtes de Savoie, changea de camp en 1306 et s'allia au Dauphin. Cette 'trahison' fut aussitôt punie...

    .
    .

  • .
    Protection de l'avifaune à St-Christophe-la-Grotte Protection de l'avifaune à St-Christophe-la-Grotte

    ERDF Savoie, le Parc national de la Vanoise, la Ligue de Protection des Oiseaux Savoie et les Parcs naturels régionaux du Massif des Bauges et de Chartreuse, dans le cadre d'une convention de partenariat, mettent en œuvre des actions de neutralisation des impacts des réseaux aériens de distribution d'électricité sur des oiseaux emblématiques du département de la Savoie..........

    .
    .
  • .
    Nouveau bassin d'aviron sur le lac d'Aiguebelette Nouveau bassin d'aviron sur le lac d'Aiguebelette

    Les travaux du nouveau bassin d’aviron sur le lac d’Aiguebelette se sont terminés mi-janvier. Le bâtiment de chronométrage et la plage de Pré Argent engazonnée seront livrés courant avril. Les premiers tests de montage du nouveau bassin ont été réalisés ces derniers jours avec succès. Le prochain rendez-vous en situation réelle sera les 10 et 11 mai 2014 pour la Régate internationale Savoie Mont-Blanc.......

    .
    .
  • .
    L'Avant-Pays Savoyard et la France L'Avant-Pays Savoyard et la France

    Toute la Savoie célèbre en 2010 le 150ème anniversaire de son rattachement à la France. C’est dans l’Avant-Pays Savoyard que se trouvait la fameuse frontière......

    .
    .

  • A découvrir :
    Massif de la Chartreuse

    Le massif de la Grande Chartreuse est le plus petit des massifs préalpins. Il y a des falaises abruptes, des plateaux avec des forêts de feuillus, frênes, ormes et épicéas. Ses plateaux en hiver se transforment en pistes de ski de fond ou de raquettes, et en été il fait bon se promener ou partir en randonnée...

    .

    Le lac noir sous la face nord du Mont Granier

    Face à la falaise nord du Granier se trouve le lac noir, une étendue d'eau restée à l'état sauvage et romantique, entourée d'une roselière.

    .

    Lac de St-Jean-de-Chevelu

    Le lac de Saint-Jean-de-Chevelu est resté à l'état sauvage. Il est entouré de roselières qui abrite différentes espèces d'alevin...

    .

    Architecture : Maison en pisé

    Autrefois les savoyards construisaient leur demeure principale en pisé...

    .

    Le Guiers Vif (rivière)

    Le Guiers Vif est une rivière tumultueuse et fraîche où l'eau est limpide. Cette rivière, située sur la commune...

    .

    Chapelle St-Romain

    Une petite escapade à la chapelle de St-Romain nichée en plein coeur du vignoble de Jongieux entre Rhône et Mont du Chat...

    .

    .

  • Les Grottes des Echelles

    Les grottes des Echelles sont situées dans un canyon sculpté il y a plus de 10.000 ans, par un torrent sous glacière. Celui-ci, en creusant son lit, a coupé les grottes en deux parties........

    .
    .

.
.