Accueil CultureHistoire de la Savoie Une histoire du Beaufortain

Une histoire du Beaufortain

6 mn de lecture
Logo Beaufortain

Dès le Moyen-Âge, les habitants du Beaufortain vivent de l‘agriculture.
La vie s’organise chaque saison autour du bétail et de la pratique de la “Remue“ :
Dès que la neige commence à fondre les animaux retrouvent les alpages et sont montés en altitude en suivant le rythme de la pousse de l’herbe. En alpages, les bêtes sont déplacées afin d’avoir une herbe de qualité tout au long de l’été. Ceci impose un déplacement permanent du matériel de traite et du personnel. C’est de cette façon que se parsèment dans les alpages les chalets de remue.

Le Beaufortain

L’agriculture

L’agriculture est un élément incontournable du façonnage du paysage Beaufortain, avec des alpages en abondance. Si la nourriture du bétail est suffisante en été, elle est une véritable préoccupation l’hiver. Beaucoup de beaufortains choisissent de quitter leur montagne pour vendre leur force de travail. Certains ne reviendront pas fondant une famille à Paris ou ailleurs. C’est comme cela que le célèbre Frison Roche, dont le papa était beaufortain, est né à Paris. Vous pouvez retrouver l’histoire de l’agro-pastoralisme du Beaufortain dans son livre “le versant du soleil“.

Au rythme de l’agro pastoralisme, les beaufortains vivent de leur champ, de la vente du beaufort déjà renommé et de la vente de bétails.

1355
Le Beaufortain devient savoyard
Drapeau Savoie

En application du traité de Paris, la vallée du Beaufortain rejoint les territoires des comtes de Savoie.

1536
Occupation française sous François Ier
Drapeau Roi de France

Les troupes Françaises entrent en Savoie conjointement avec les Bernois et les Valaisans. Les troupes de Charles III n'opposent qu'une faible résistance aux envahisseurs.

La Savoie, occupée par les Français, est rattachée au Dauphiné.

1559
Fin de l'occupation française
Drapeau Savoie

L'occupation a duré 23 ans !

1600
Occupation française sous Henri IV
Drapeau Roi de France

Le Beaufortain devient un territoire stratégique pour les troupes françaises qui tentent d’envahir la Savoie.

1601
Fin de l'occupation française
Drapeau Savoie

Le traité de Lyon donne la Bresse et le Bugey à la France et le marquisat de Saluces à la Savoie.

1630
Peste noire
1630
Occupation française sous Louis XIII
Drapeau Roi de France
1631
Fin de l'occupation française
Drapeau Savoie
XVIIème
Création du "Grovire"

Au XVIIème siècle, dans la vallée du Beaufortain, on se met à fabriquer des fromages de plus grosse taille (40 kg) de type gruyère.

Appelés « Grovire », ils présentent de bonnes aptitudes de conservation et de transport.

1690
Occupation française sous Louis XIV
Drapeau Roi de France
1696
Le Beaufortain redevient savoyard
Drapeau Savoie
1700
Les églises du Beaufortain

Début des reconstructions des églises du Beaufortain, selon les techniques de l’art baroque.

1703
Occupation française sous Louis XIV
Drapeau Roi de France

Les magistrats et le Sénat prêtent serment au roi de France.

1709
Grand hiver

L'hiver 1709 est rude, et ajoute aux misères des savoyards.

1713
traité d'Utrecht

Le duc Victor-Amédée II, signataire du traité d'Utrecht, obtient en 1713 la libération des États de Savoie qui vont être évacués par les armées du roi Louis XIV.

1713
Le Beaufortain redevient savoyard
Drapeau Savoie
1770
Le Beaufortain s’affranchit des droits féodaux

Victor-Amédée III de Sardaigne permet aux communautés savoyardes de racheter une partie des droits seigneuriaux, ce qui entraîne une certaine rancœur de la noblesse.

Révolution française

Révolution française

Pendant ce temps, en France, la Révolution arrive avec la volonté d’en faire profiter tout le monde, y compris les savoyards…

1792 22 septembre
Rentrée des troupes révolutionnaires françaises
Drapeau France

Les révolutionnaires français envahissent la Savoie sous les ordres du général Montesquiou.

1792 27 novembre
Création du département du Mont-Blanc

Par décision de l’assemblée des Allobroges, la Savoie vote son rattachement à la France révolutionnaire. Ce rattachement est ratifié par la Convention le 27 novembre 1792.

Chambéry devient le chef-lieu du département français du Mont-Blanc.

1794 26 janvier
Arrêté du 26 janvier 1794

Antoine Louis Albitte, représentant du peuple dans les départements de l'Ain et du Mont-Blanc, décrète la destruction de toutes les cloches des églises de Savoie.​ Lire notre article

Défaite de Napoléon

Le traité de Paris du 30 mai 1814 fixe les frontières de la France après la première abdication de Napoléon I , exilé à l’île d’Elbe

1814 30 mai
Retour du Beaufortain dans le royaume de Piémont-Sardaigne
Drapeau Savoie
1860 22 et 23 avril
Plébicite
vote place Grenette à Chambéry

Vote place Grenette à Chambéry

C'est la première élection au suffrage universel en Savoie, et les électeurs doivent répondre à la question « La Savoie veut-elle être réunie à la France ? ».

1860 29 avril
Résultats : Oui
Palais de justice de Chambéry

Les résultats sont annoncés depuis le balcon du palais de justice de Chambéry.

Pour : 130 533
Contre : 233
Abstention : 600

1860 14 juin
La Savoie devient française
Affiche Rattachement de la Savoie à la France

Le rattachement définitif de la Savoie à la France est décidé lors du Traité de Turin, le 24 mars 1860 et confirmé par plébiscite le 22 avril. Chambéry devient alors chef-lieu du département de la Savoie.

Lire notre article

1865
Le Grovire est appelé Beaufort
Meule de Beaufort - 150x90

Le beaufort est né en 1865. D’origine très ancienne, il est typiquement savoyard et doit sa richesse à la variété de la flore des alpages. Il est le “Prince des gruyères” selon Brillat-Savarin.

L'origine du talon concave de la meule aurait deux explications : faciliter le transport des fromages à dos de mulet et éviter au fromage de s'affaisser lors de l'affinage.

1880
Début de l’hydro-électricité

Premier développement de l’hydro-électricité sur des initiatives privées à Venthon.

1905
Prémices d’un tourisme d’hiver

Prémices d’un tourisme d’hiver à Arêches-Beaufort. Des instructeurs norvégiens viennent enseigner le ski aux troupes alpines.

1912
Premières pratiques du ski

Premières pratiques du ski sur les pentes de Bisanne (Les Saisies).

1922 6 juillet
1ère ascension de la Pierra Menta (2.714m)
La Pierra Menta

Première ascension, par la face ouest, par J.P. Loustalot et Léon Zwingesltein.

1931
Premier hébergement à Arêches

Le premier hébergement pour les vacanciers est construit à Arêches.

1935
Découverte du site des Saisies par Erwin Eckl

Erwin Eckl, un moniteur de ski autrichien, guidé par sa passion pour la montagne, découvre le site des Saisies par hasard. Son esprit visionnaire et pionnier lui laisse entrevoir le potentiel du col des Saisies dans le Beaufortain où il s’installe.

1936
1er Hôtel au col des Saisies

Erwin Eckl décide de construire le premier hôtel de la future station des Saisies au milieu de champs de neige vierge dominés par le mont Bisanne.

Déterminé, il aménage son chalet d’une cuisine, de 5 chambres et d’un dortoir pouvant accueillir une trentaine de personnes. Il installe l’eau et l’électricité et transporte les marchandises à dos d’hommes ou en traîneau. Pionnier des sports d’hiver, il emmène ses clients en ski de randonnée sur les sommets et dévale les pentes de Bisanne, du Chard de Beurre et de la Légette.

1937
Hôtel au village de Roselend

Alfred Couttet construit un hôtel au village de Roselend avec l’idée d’y développer une station moderne.

1942 > 1949
Barrage de la Girotte

Transformation du lac de la Girotte en barrage. Fin de la construction en 1949.

Construction des barrages

Après la seconde guerre mondiale, ce modèle connaît un fléchissement avec le développement de l’industrie et la construction des barrages dans le Beaufortain. Mais il reste aujourd’hui très présent et permet de garder une montagne entretenue. La fabrication du Beaufort y est pour beaucoup mais cela est une autre histoire…

1945
Fléchissement de l’agriculture

Fléchissement de l’agriculture dû au développement de l’industrie et la construction des barrages dans le Beaufortain.

1946
1er téléski privé aux Saisies

Sous l'impulsion d'Erwyn Eckl, le premier téléski est installé au col des Saisies, à côté de son hôtel, moyennant une redevance à la commune. Ce remonte-pente connut ses heures de gloire et assura le développement touristique de l’hôtel familial.

1947
1er téléski dans la station d’Arêches

Installation du premier téléski dans la station d’Arêches.

1954
S.A. d’équipement touristique du Grand Mont d’Arêches

Création de la société anonyme d’équipement touristique du Grand Mont d’Arêches pour le téléski qui rejoint le Grand Mont.

1956
Barrage de Roselend
Barrage de Roselend

Début de la construction du barrage de Roselend.

1956
Barrage de Saint Guérin
Beaufortain, barrage de Saint-Guérin - © EDF – Dominique Guillaudin

Début de la construction du barrage de Saint Guérin.

1961
1ère coopérative laitière

La première coopérative laitière est créée en 1961. En assurant tout au long de l’année la fabrication, l’affinage et la commercialisation, elle s’avère être la structure clé de la renaissance du beaufort. Les possesseurs de petits troupeaux peuvent vendre leur « maigre » production de lait, tout en exerçant un autre métier.

1962 > 1967
Barrage de la Gittaz
Barrage de la Gittaz

Début de la construction du barrage de la Gittaz. Il fut achevé en 1967.

1963
Station des Saisies
logo les Saisies

L’achat du téléski de Erwyn Eckl par Les Saisies en 1963 marque la naissance de la station qui ne cessera de prendre de l’essor avec les années.

1968
Le beaufort est labellisé AOC
Meule de Beaufort - 150x90

Le beaufort est labellisé appellation d'origine contrôlée (AOC).

1969
Station du Planay

Ouverture de la station du Planay à Arêches Beaufort.

1971
Station de Hauteluce

Création de la station du Joly (Hauteluce), reliée au domaine skiable des Contamines-Montjoies.

1988
Franck Piccard, champion olympique !

Franck Piccard devient champion olympique de super-G à Calgary au Canada.

1992
JO d’Albertville
Logo JO d'hiver - Albertville 1992

Les Saisies sont le site des épreuves nordiques, permettant à la station d’atteindre une renommée internationale.

2006
Création de l'Espace Diamant

Le domaine alpin des Saisies est relié aux stations du Val d’Arly par l’espace Diamant.

2009
Le beaufort est labellisé AOP
Meule de Beaufort - 150x90

Le beaufort est labellisé appellation d'origine protégée (AOP).

Nos suggestions de lecture

Laissez un Commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Accepter En savoir plus