Accueil CultureHistoire de la Savoie Une histoire de Chambéry : 18ème siècle

Une histoire de Chambéry : 18ème siècle

8 mn de lecture
Chambéry - 18ème siècle

Passage obligé pour traverser les Alpes, les États de Savoie subissent depuis 2 siècles les allées et venues des troupes étrangères qui s’affrontent de part et d’autre des montagnes. A chaque fois, la Savoie a dû choisir son camp, ce qui a déjà conduit à de nombreuses occupations (Louis XI, François 1er, Henri II, Henri IV, Louis XIII, Louis XIV).

A partir de 1713, la vie redevient douce à Chambéry et Jean-Jacques Rousseau a relaté les moments merveilleux, passés autour de la cité.
Toutefois, personne ne s’attend à la Révolution qui arrive…

18ème siècle

1700, Chambéry, cité des États de Savoie

Au début du 18ème siècle, Chambéry dépend du Duc Victor-Amédée II de Piémont-Savoie.
La dernière occupation française par Louis XIV de 1690 à 1696 est encore dans les esprits. Elle s’est soldée par le Traité de Turin en août 1696.

En 1700, les États de Savoie sont alliés à la France.

1700
Chambéry, cité des États de Savoie
Drapeau Savoie

1700, La mort du Roi d’Espagne rebat les cartes des alliances

Le nouvel héritier du trône d’Espagne, Philippe V Duc d’Anjou, est un Bourbon. Alors que l’Espagne était un ennemi de longue date de la France, cette situation fait évoluer fortement les alliances européennes et le Duc Victor-Amédée II se sent pris au piège entre les grandes puissances. Les États de Savoie se rallient à l’Empire !

La réaction de Louis XIV est immédiate : la Savoie est de nouveau occupée par les Français en 1703.
La population doit faire face à de lourds impôts, et aux incursions militaires entre France et Piémont.

1703
Occupation française
Drapeau Roi de France

Les magistrats et le Sénat prêtent serment au roi de France.

1709
Grand hiver

L'hiver 1709 est rude, et ajoute aux misères des savoyards.

1713
traité d'Utrecht

Le duc Victor-Amédée II, signataire du traité d'Utrecht, obtient en 1713 la libération des États de Savoie qui vont être évacués par les armées du roi Louis XIV.

1713
Chambéry redevient savoyarde
Drapeau Savoie
1731
Début du séjour de J-J Rousseau à Chambéry
Jean-Jacques Rousseau

Rousseau s'installe à Chambéry, Rue St Réal.

Pour gagner sa vie on lui trouve un emploi au Cadastre Sarde. Il le quittera huit mois plus tard. Puis il proposera ses services comme professeur de solfège et de chant auprès des jeunes filles de bonne famille de Chambéry.Lire notre article

1736
Rousseau s'installe aux Charmettes
Les Charmettes

Il s’installe avec Madame de Warens, son premier amour, dans le vallon des Charmettes à partir de 1736.Lire notre article

1741, Guerre de succession d’Autriche

Charles-Emmanuel III s’étant placé du côté de l’Autriche en 1741, la Savoie subit en 1742 une offensive espagnole qui entraîne son occupation pendant 7 ans, jusqu’à la fin de la guerre de Succession d’Autriche.
Les Espagnols se rendent maîtres du duché et pressurent Annecy et Chambéry avec 18.000 hommes sous les ordres de l’infant Don Philippe.

1742 > 1748 28 octobre
Occupation espagnole

L’Infant Don Philippe venu occuper la Savoie à la tête des troupes espagnoles s’est établi au château de Chambéry.

1743
Construction d'un théâtre

L’infant Don Philippe ordonne qu’on installe un véritable théâtre avec « machines, décorations, orchestre, parterre, amphithéâtre, premières et secondes loges, balcons d’avant-scène, paradis et buvette ».

1743
Incendie au château
1743, incendie du château par les espagnols

Sous l’occupation espagnole, le feu cause la perte d’une partie des Appartements Royaux.

L’infant Don Philippe partira en décembre 1748, après le traité d’Aix-la-Chapelle ; les dernières troupes espagnoles quittent la Savoie en février 1749.

1748 décembre
Fin de l'occupation Espagnole
Drapeau Savoie
1749
Démolition du théâtre espagnol

Après le départ des Espagnols de Savoie, le roi de Piémont-Sardaigne, Charles Emmanuel III, s’empresse d’ordonner la suppression de ce théâtre qui laissait une trace trop ostensible de l’occupation étrangère qui venait d’être subie.

1760
Démolition de l'église Saint Léger
1772
Société royale pour l'agriculture, le commerce et les arts

Fondation d'une société économique qui deviendra en 1774 la société royale pour l'agriculture, le commerce et les arts.

Les savoyards qui étaient obligés d'aller en dehors du Duché pour suivre des études peuvent enfin apprendre à Chambéry.

1775
Travaux de restauration du château

Il faudra attendre 1775 et le mariage du futur Roi Charles-Emmanuel IV avec la sœur de Louis XVI pour que des travaux soient engagés.

1775 > 1779
Construction du premier théâtre

Édification d'un modeste théâtre près de la porte de Montmélian dont le toit s'appuie sur le mur d’enceinte.

1779 18 août
Création de l'évêché de Chambéry

Après plusieurs tentatives ducales, l'évêché de Chambéry est enfin créé par une bulle du pape Pie VI.

Les paroisses des États de Savoie qui dépendaient du diocèse de Grenoble sont désormais rattachées à Chambéry.

1783
Création d'une bibliothèque publique

Création d'une bibliothèque publique grâce aux dons de l'abbé Méllarède.

1784
Construction de l'Hôtel de Clermont-Mont-St-Jean
à gauche : l'Office du Tourisme - à droite : la Direction régionale des Douanes

Le marquis de Clermont-Mont-St-Jean avait formé le projet de s’installer à Cham­béry. Il confia la cons­truction de ce qu’il espérait devoir devenir sa nouvelle de­meure à Denis Philibert Lapret, habitant Besançon, mais se prévalant du titre d’architecte de Paris, ce qui explique dans une certaine mesure le style typiquement français de l’hôtel, le seul de son espèce à Chambéry.Lire notre article

1787
Population de Chambéry

15.000 habitants

Chambéry vers 1780
Chambéry vers 1780 - Joseph-François-Marie De Martinel (1763 - 1829)

Révolution française

Révolution française

Pendant ce temps, en France, la Révolution arrive avec la volonté d’en faire profiter tout le monde, y compris les savoyards…

1792 22 septembre
Rentrée des troupes révolutionnaires françaises
Drapeau France

Les révolutionnaires français envahissent la Savoie et entrent à Chambéry sous les ordres du général Montesquiou.

1792 27 novembre
Création du département du Mont-Blanc

Par décision de l’assemblée des Allobroges, la Savoie vote son rattachement à la France révolutionnaire. Ce rattachement est ratifié par la Convention le 27 novembre 1792.

Chambéry devient le chef-lieu du département français du Mont-Blanc.

1793
Destruction des remparts
1793
Les dominicains sont chassés à la Révolution

Les dominicains sont chassés à la Révolution, le Sénat de Savoie étant supprimé par les révolutionnaires.

1794 26 janvier
Arrêté du 26 janvier 1794

Antoine Louis Albitte, représentant du peuple dans les départements de l'Ain et du Mont-Blanc, décrète la destruction de toutes les cloches des églises de Savoie.​
Lire notre article

1794 28 août
Albitte est remplacé par Gauthier
1798
Incendie du château des Ducs

Le pavillon de l’Empereur, premier bâtiment édifié à la fin du XIIIème siècle est détruit dans l’incendie.

La Tour Demi-Ronde est restaurée en remplaçant le toit par des créneaux et des mâchicoulis.

L'histoire ne s'arrête pas là...

les débuts de Chambéry

Du 11ème au 17ème, des siècles de construction

Article à découvrir prochainement : Choisir Chambéry pour capitale fut un véritable acte de courage pour le Comte Amédée V. En effet, moins de 50 ans auparavant, le Mont Granier s’est effondré à quelques kilomètres de là et tout est à construire…

Après des années d’occupation, la vie redevient douce à Chambéry en ce début de 18ème siècle. Jean-Jacques Rousseau a relaté les moments merveilleux, passés autour de Chambéry.
Toutefois, personne ne s’attend à la Révolution qui arrive…

C’est un siècle de bascule entre la Savoie et la France. De riches habitants investissent dans le centre de Chambéry, façonnent les rues et érigent des monuments, tandis que le train arrive et que les industries s’implantent…

Avec une histoire aussi riche, Chambéry avait pour défi d’entrer dans le XXème siècle en préservant son identité et son incroyable patrimoine. Passage en revue des moments importants de l’évolution de la cité de 1900 à nos jours…

L’histoire est en marche à Chambéry avec la poursuite des restaurations des monuments historiques, la réouverture de la Leysse et la mise en place de nouvelles infrastructures. C’est aussi une véritable réorganisation administrative des communes qui redonne à Chambéry un rôle central…

Nos suggestions de lecture

Laissez un Commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Accepter En savoir plus