Accueil CultureCinéma « Un p’tit truc en plus » avec Auvergne-Rhône-Alpes Cinéma

« Un p’tit truc en plus » avec Auvergne-Rhône-Alpes Cinéma

Cinéma
« Un p’tit truc en plus » avec Auvergne-Rhône-Alpes Cinéma
– Photos : © 2024 David Koskas –

Co-produit par Auvergne-Rhône-Alpes Cinéma, avec le soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le film « Un p’tit truc en plus », sorti en salles le 1er mai dernier, réalisé et joué par Artus, affiche le meilleur score d’entrées pour un film français depuis « Astérix et Obélix : l’empire du Milieu.

« Un p’tit truc en plus » relate l’histoire d’un père et son fils qui, pour échapper à la police, se cachent parmi les pensionnaires d’une colonie de vacances pour jeunes adultes en situations de handicap. La comédie aborde le sujet des personnes porteuses de handicap mental, notamment de la trisomie 21, grande cause 2024 soutenue par la Région dans le cadre de son plan handicap 2024 – 2027. Après le succès de la série Netflix « Anthracite » et le film oscarisé « Anatomie d’une chute », la Région Auvergne-Rhône-Alpes, à travers Auvergne-Rhône-Alpes Cinéma, continue de soutenir et co-produire des films à succès.

Le film, intégralement tourné dans la région de juillet à septembre 2023, principalement dans le Vercors à Izeron (gîte) et dans la Drôme à Saint-Nazaire-en-Royans, Saint-Laurent-en-Royans et à Valence a employé 47 techniciens originaires du territoire (soit 50% de l’équipe), dont des chefs de poste en direction de production, régie et casting. 13 rôles ont également été confiés à des comédiens de la région, ainsi qu’une quinzaine de silhouettes et plus de 260 cachets de figuration.

« Avec la co-production du film, la Région réaffirme son soutien à la création audiovisuelle française et au rayonnement de nos territoires. Avec Laurent Wauquiez, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, nous sommes fiers d’avoir soutenu ce film, intégralement tourné dans notre région, qui réussit à concilier humour et tendresse, tout en abordant le sujet de la trisomie 21, grande cause 2024 soutenue par la Région dans le cadre de son plan handicap 2024-2027 », précise Sophie Rotkopf, vice-présidente de la Région Auvergne-Rhône-Alpes déléguée à la Culture et au Patrimoine.

Nos suggestions de lecture

Laissez un Commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Accepter En savoir plus