Accueil AgendaEvénements Summit Drums aux Arcs avec Manu Katché

Summit Drums aux Arcs avec Manu Katché

6 mn de lecture

Les Arcs

Summit Drums avec Manu Katché

Paradiski – ©andyparant.com

Cela fait plusieurs mois que la Culture et la Montagne sont mises à mal par la crise sanitaire. Parfois jugés comme “non-essentiels”, ces deux secteurs d’activité se battent pour résister, pour garder un lien avec leur public, pour qu’on ne les citent pas seulement pour évoquer leurs difficultés, pour que cette pandémie n’ait pas raison de leur créativité, de leur aptitude à offrir du bonheur et à sublimer le quotidien. Ils sont pourtant indispensables à notre équilibre à tous, ces quelques instants de félicité et d’exaltation que l’on ressent dans un concert, en écoutant son musicien favori ; ou sur les sommets, juste avant de se lancer dans la pente.

Il a donc semblé important pour la station de prendre la parole de manière sensitive et positive pour rappeler les valeurs communes et les aspirations à rester des espaces propres à développer le champ des possibles.

Retour sur le tournage de Summit Drums, un instant suspendu

©andyparant.com

Petit matin aux Arcs, il fait froid. Il a beaucoup neigé la nuit précédente. La nature est sous une gangue immaculée et le silence inhabituel sans le bruit des remontées mécaniques et des vacanciers. Le créneau météo est inespéré dans une semaine où les épisodes neigeux se sont succédés. Manu Katché enfourche un skidou derrière un pisteur et s’élance sur le domaine des Arcs. À 2300 m d’altitude, dominant toute la vallée, la batterie est déjà installée. Derrière elle le Mont Blanc se détache dans un ciel azur. Magique. Manu Katché s’installe et fait les premiers tests son. Sa joie de jouer est palpable, et communicative.

Tout au long de la journée il enchaînera les sessions, le visage toujours illuminé d’un sourire, rayonnant, même quand le froid commence à tétaniser ses doigts sur les baguettes. Régulièrement des visiteurs passent, montés en skis de randonnée ou en raquettes, surpris d’entendre les riffs de batterie résonner dans la montagne. Arrivés au niveau du tournage, tous s’arrêtent, écoutent quelques instants, se mettent à danser et demandent, hallucinés de voir la star des percussions : “C’est Manu ? C’est bien Manu Katché ?“.

Avec patience et bienveillance ce dernier accepte tous les selfies, tous les autographes et échange quelques mots avec chacun. Le soir tombe déjà. Manu Katché repart vers la station en ski, encadré d’un moniteur, pour une seule descente. Pour ce grand amateur de glisse, c’est l’occasion unique cet hiver d’en profiter. Comme une touche finale à une journée déjà riche en émotions.

Le troisième opus vidéo des Arcs, au sommet

C’est la troisième vidéo “Summit” que produit Les Arcs en collaboration avec la société de production Philéas Images. En 2019, pour “Summit Flat”, le multi champion du monde de BMX Flat Matthias Dandois, s’était lancé le défi de réaliser, sur son vélo, des figures aussi créatives qu’engagées à plus de 3200 m d’altitude, tout en haut de l’Aiguille Rouge, le sommet des Arcs.

En 2020 “Summit Run” mettait en scène le champion de VTT Yannick Granieri et le freerider Léo Smett pour une course poursuite effrénée de l’Aiguille Rouge au snowpark des Arcs. Cet hiver, c’est Manu Katché qui a accepté de s’associer aux Arcs pour la création inédite de “Summit Drums”. L’objectif est toujours le même : créer un clip esthétique et imaginatif pour montrer le côté sublime des paysages de montagne que les Arcs offre à ses visiteurs tout en rappelant, comme toujours de manière décalée, qu’elle est un des hauts lieux de toutes les pratiques sportives outdoor.

Manu Katché, un artiste français hors norme

Manu Katché – ©andyparant.com

1985 : victoire de la musique (meilleur arrangement) pour l’album “Unis vers l’uni” de Michel Jonasz. Batteur officiel de Peter Gabriel et Sting sur de nombreuses tournées, il a joué aux côtés d’une multitude d’artistes français (Francis Cabrel, Véronique Sanson, Jean-Jacques Goldman, Michel Jonasz, Catherine Lara, laurent Voulzy…) et internationaux (Marcus Miller, Manu Dibango, les Bee Gees, Dire Straits, les Gipsy Kings, Paul Young, Peter Gabriel, Stephan Eicher, Sting, Simple Minds, Tears for Fears, Tracy Chapman, Youssou N’Dour …).

Articles similaires

Laissez un Commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Accepter En savoir plus