Accueil AgendaÉvénements Soul flyers in Avoriaz

Soul flyers in Avoriaz

4 mn de lecture

Avoriaz

Soul flyers in Avoriaz

Vol spectaculaire en wingsuit au cœur de la station

 

© Dominique Daher

Les vacanciers venus savourer les douceurs de l’été dans la station d’Avoriaz fin juillet ne s’attendaient certainement pas à assister à un spectacle aussi exceptionnel. Quelle fut leur surprise quand, au-dessus de leur tête, ils ont vu arriver à 250 km/h, un homme en wingsuit qui a traversé la station au beau milieu des immeubles, entre les balcons, à seulement 15 mètres du sol. Retour sur un exploit phénoménal accompli par l’athlète Fred Fugen.

Révolutionnaire et avant-gardiste, Avoriaz l’est à de multiples égards. Eco-conçue avant même que le terme ne soit à la mode, elle est le parfait exemple du modernisme intégré à la nature. Singulière, elle l’est également par sa situation géographique : un immense plateau situé au cœur d’un majestueux cirque de montagnes. Et c’est ce site exceptionnel, à nul autre semblable, qui a retenu l’attention du parachutiste professionnel français Fred Fugen.


Spécialiste de nombreuses disciplines de chute libre et membre éminent du team Soul Flyers, on lui doit des performances qui ont marqué l’histoire comme l’entrée dans un avion en vol après un saut de falaise en wingsuit, un saut en base jump depuis la tour Burj Khalifa à Dubaï ou encore un saut à 10.000 m au-dessus du massif du Mont-Blanc.

© Dominique Daher

De passage dans la station haut-savoyarde en début d’année 2021, Fred Fugen imagine cette ligne incroyable en wingsuit, rendue possible uniquement grâce au relief unique du terrain et à la configuration des rues du village : « il n’y a pas beaucoup de lieux dans le monde qui puissent permettre une telle ligne de vol. Les immeubles étant à flanc de falaise et traversés par une ligne droite, il est facile de récupérer de l’altitude une fois la barre d’immeuble franchie« , constate Fred.

À 250 km/h à 15 mètres du sol…

Fallait-il encore parvenir à maintenir la position horizontale pendant les 200 mètres de traversée du village. Et c’est précisément là que réside la technicité de la performance. Pour cela, Fred s’est appuyé sur la méthode éprouvée lors du projet Ressource réalisé en septembre 2020 en Charente-Maritime, qui le mettait en scène aux côtés de son co-équipier Vince Reffet au-dessus de l’océan, dans un piqué vertigineux sur le phare de La Coubre, avant de remonter dans les airs sur 80 m et d’ouvrir leur parachute.

Même technique ici : Fred est largué d’un hélicoptère et amorce une prise de vitesse importante en piqué sur environ 1.000 mètres. Il utilise la vitesse accumulée pour remettre ensuite sa wingsuit à plat et la maintient dans cette position sur toute la traversée de la station, avant de replonger dans la pente au niveau de la Falaise d’Avoriaz, haute de près de 300 mètres, et d’atterrir en parachute aux pieds du téléphérique des Prodains, reliant Morzine à Avoriaz.

Un beau travail d’équipe…

« Ce vol était aussi intense que technique. Il exigeait une précision absolue, alors même que j’arrivais à très grande vitesse vers le sol« , relate Fred. 5 sauts réalisés sur une matinée par lui et son caméraman, le parachutiste pro Vincent Cotte, ont été nécessaires pour immortaliser cette grande première. Et de préciser « Ce projet n’aurait pu voir le jour sans l’implication et la totale confiance des responsables de la station d’Avoriaz qui m’ont suivi et soutenu dès le départ« . Les estivants présents ce matin-là à Avoriaz s’en félicitent car c’est certainement l’un des souvenirs les plus marquants qu’ils garderont des vacances !

Nos suggestions de lecture

Laissez un Commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Accepter En savoir plus