Accueil CultureLivres Simone par Jean-David Morvan et David Evrard

Simone par Jean-David Morvan et David Evrard

Simone

Le destin hors du commun d’une résistante

Par Jean-David Morvan et David Evrard
Aux Éditions Glénat

En 1972, la télévision affiche le portrait d’un vieil homme, recherché depuis la fin de la guerre : Klaus Barbie. En le voyant, Simone Lagrange, 42 ans, est d’abord interloquée, avant de voir ressurgir un douloureux passé. Cet homme, elle le reconnait. Ce vieil homme est son tortionnaire, celui qui l’a torturée, à Lyon, à partir du 6 juin 1944… Elle se souvient de la jeune fille qu’elle était, du basculement de la France vers le régime de Vichy, avant que la zone libre ne soit occupée. Elle se souvient de ses années de résistance, en tant qu’agent de liaison. Simone s’appelle alors Simy Kadosche, elle est juive et sait que sa vie et celles de ses proches sont en danger.

La délation était monnaie-courante mais personne ne pouvait s’attendre à ce qu’ils soient dénoncés par quelqu’un de si proche. C’est là, au siège de la gestapo, qu’elle a croisé la route du chef de la section V : Le boucher de Lyon, Klaus Barbie.

Triptyque historique qui revient sur l’histoire d’une résistante française, déporté à Birkenau d’où elle reviendra après un parcours hallucinant, autant que sur le déroulement du procès historique de Barbie dont elle fût l’un des témoins clé. Simone raconte le parcours d’une femme dotée d’une volonté d’acier mais aussi de résilience. Un biopic bouleversant, qui sait décrire l’indicible à travers un langage visuel subtil, confirmant le talent des auteurs d’Irena, pour nous apprendre et nous émouvoir avec un cœur énorme.

Né en 1969, Jean-David Morvan est l’un des scénaristes de BD les plus prolifiques de sa génération. Il s’est d’abord essayé au dessin mais abandonne les études pour devenir scénariste. Il publie ses premiers textes dans un fanzine où il rencontre Yann Le Gall avec qui il écrira en 2001 la série Zorn et Dirna. Il entre dans le catalogue Glénat en 1994 en publiant Nomad avec Sylvain Savoia. En 1998 la série Sillage, avec Buchet au dessin, remporte un succès immédiat. Il est l’auteur des séries Troll, HK, Al Togo, Reality Show et Je suis morte. En 2009 il remporte un Silver Award au Prix international du manga pour l’album Zaya.

Chez Glénat également, il scénarise : Sherlock Fox (dessin de Du Yu), SpyGames (dessin de Jung-Gi Kim), les albums de la collection « Ils ont fait l’Histoire » consacrés à Jaurès et Louis XIV, un titre de la série Conan le Cimmérien et toutes les adaptations des ouvrages de Vernon Sullivan (alias Boris Vian). En 2021, il scénarise Le moine mort T1 et La Geste des princes Démons T2. Entre 2017 et 2020, il retrace chez Glénat, le combat humaniste d’une héroïne oubliée des années 1940 pendant l’Holocauste à travers Iréna, une série très remarquée. A l’occasion de la sortie de Madeleine, résistante chez Dupuis en 2022, JD Morvan est récompensé par le prestigieux Prix René-Goscinny.

David Evrard (aussi connu sous le nom E411) est né à Cologne en Allemagne, le 6 juillet 1971. Ses premiers dessins sont édités par l’O.N.E. (Office de la Naissance et de l’Enfance, en Belgique). Ils sont suivis par d’autres pour la revue Bonjour des éditions Averbode pour lesquelles il créera la BD jeunesse Max et Bouzouki avec Falzar au scénario. Max et Bouzouki ont leur propre mensuel éponyme depuis 2004 (112 numéros au compteur et 15 albums édités chez Kennes éditions). À partir de 1995, sur des scénarios de Fauche et Adam, il réalise de nombreuses BD de communication pour, entre autres le groupe Accor (Alph-art de la communication à Angoulême en 1996), Hewlett Packard, Laroche-Posay, etc. Parallèlement, il participe activement à l’animation du journal Spirou avec « Les Couvertures que vous ne deviez pas voir ».

En 2009, les éditions Vents d’Ouest éditent sa série Edwin et les Twins (2 tomes parus, scénario de Falzar). En octobre 2009, Edwin et les Twins reçoit le Grand Prix des Lecteurs du Journal de Mickey. En 2011, les éditions Sandawe éditent Maître Corbaque (scénario de Zidrou), qui a la particularité d’être la première BD mondialAe financée par des internautes. Également avec Zidrou, il crée la série Schumi (Prix Escapade 2013) pour les éditions Paquet, bientôt adaptée en dessin animé sous le nom Wili sur France TV (1er passage sur France 3 en novembre 2016). Dans les Yeux de Camille, avec Falzar, parait ensuite à la Renaissance du Livre (3 tomes parus). En 2015, dans le cadre des 35 ans du Parlement de Wallonie, David Evrard a été honoré en tant que Talent Wallon. Avec Morvan et Tréfouël, il publie en 2017 le poignant Irena ayant pour toile de fond le ghetto de Varsovie qui s’achève après 5 tomes.

Nos suggestions de lecture

Laissez un Commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Accepter En savoir plus