Accueil Agenda Quinzaine du Cinéma Espagnol et Latino-Américain 2020 à Chambéry

Quinzaine du Cinéma Espagnol et Latino-Américain 2020 à Chambéry

Films latinos

ARGENTINE

QUE SEA LEY (Femmes d’Argentine)
documentaire de Juan Solanas / 2019 / 1h25

En Argentine, une femme meurt chaque semaine des suites d’un avortement clandestin. Le 14 juin 2018, les députés argentins disent “oui” à la légalisation de l’IVG. Le 9 août, le Sénat rejette le projet de loi.

Formidable documentaire où Juan Solanas, en digne héritier de son père Fernando Solanas, nous plonge au cœur de la lutte, dresse un portrait des féministes argentines et montre l’espoir que leur extraordinaire mobilisation a fait naître.

=============================

HOGAR (Maternal) – Film d’ouverture, en Avant-Première, en présence de la réalisatrice

De Maura Delpero / 2019 / 1h31
Avec Renata Palminiello, Denise Carrizo, Lydia Libermann…

Lu(ciana) et Fati(ma) sont deux jeunes mères adolescentes qui vivent dans un foyer religieux de Buenos Aires. Sœur Paola y arrive pour prononcer ses vœux perpétuels. Au contact de la maternité des jeunes filles, elle va se confronter à une situation délicate.

L’auteure travaille avec délicatesse sur cette tension enfouie, la maternité désirée ou non, la notion d’attachement-  construisant un récit qui vit sur les regards et les silences des protagonistes, avec des moments d’émotion mais aussi de violence.

=============================

LAS BUENAS INTENCIONES (LES MEILLEURES INTENTIONS)

De Ana García blaya / 2019 / 1h26, Prix Jeune Public San Sebastián 2019
Avec Amanda Minujín, Jazmín Stuart, Javier Drolas…

Amanda et ses frères, dont les parents sont divorcés, vivent alternativement chez leur mère et leur père. Mais un jour, Cecilia, leur mère, leur propose de changer de vie, de quitter le pays, de laisser la crise économique et la vie décousue de Gustavo, son ex-mari. Contre la volonté de sa mère, Amanda propose alors à Gustavo un plan pour rester vivre avec lui en Argentine.

 

=============================

BOLIVIE

COCAÏNE PRISON

Documentaire de Violeta Ayala, écrivaine et combattante indigène / 2017 / 1h16

À l’intérieur d’une prison de Cochabamba, bien connue en Bolivie, Hernán, un tout petit trafiquant et sa sœur Daisy s’interrogent sur les relations du monde avec les stupéfiants.  Cocaine prison est un documentaire filmé en partie par les prisonniers eux-mêmes souvent incarcérés pour des infractions mineures; dans un pays où la feuille de coca est la culture nationale, l’histoire de Daisy et Hernán nous montre que l’hypocrisie dans la guerre contre la drogue a un prix. Mais qui paie ?

=============================

CHILI : hommage au documentariste Patricio Guzmán avec sa magnifique trilogie  

NOSTALGIE DE LA LUMIÈRE (2010, 1h30)

Au Chili, à trois mille mètres d’altitude, les astronomes venus du monde entier se rassemblent dans le désert d’Atacama. Tandis que les astronomes scrutent les galaxies  en quête d’une probable vie extraterrestre, au pied des observatoires, des femmes remuent les pierres, à la recherche de leurs parents disparus pendant la dictature de Pinochet…

 

EL BOTÓN DE NÁCAR (Le bouton de nacre) (2015, 1h22)

L’histoire du bouton de nacre  part de deux mystérieux boutons découverts au fond de l’Océan Pacifique, près des côtes chiliennes aux paysages de volcans, et de glaciers. A travers leur histoire, nous entendons la parole des indigènes de Patagonie, celle des premiers navigateurs anglais et celle des prisonniers politiques.

LA CORDILLIÈRE DES SONGES  (2019, 1h25)

Dans mon pays, la cordillère est partout mais pour les Chiliens, c’est une terre inconnue… J’ai voulu filmer de près cette immense colonne vertébrale pour en dévoiler les mystères, révélateurs puissants de l’histoire passée et récente du Chili” Patricio Guzmán.

 

 

 

=============================

COLOMBIE

LOS SILENCIOS

De BeatrIz Seigner / 2019 / 1h29
Avec Marleyda Soto, Enrique Díaz, María Paula Tabares…

Nuria, 12 ans, Fabio, 9 ans, et leur mère arrivent dans une petite île au milieu de l’Amazonie, aux frontières du Brésil, de la Colombie et du Pérou. Ils ont fui le conflit armé dans lequel leur père a disparu. Un jour, celui-ci réapparait mystérieusement dans leur nouvelle maison.

Œuvre sensitive et voluptueuse, qui, face aux impasses du réel, prend un chemin de traverse fantastique.

=============================

CUBA

LA ARRANCADA (Sur la ligne de départ) – Avant-Première

Documentaire de Matías Aldemar (2019, 1h03)

Jennifer est une jeune sportive qui remet en question son engagement dans l’équipe nationale d’athlétisme de Cuba. Sa mère, Marbelis, dirige d’une main de fer un établissement de santé publique à La Havane. Alors que son jeune frère s’apprête à quitter le pays, les doutes de Jennifer se renforcent. Cette chronique familiale intimiste et sensible dresse un portrait de la jeunesse dans un pays à l’avenir incertain.

 

=============================

ÉQUATEUR

VIRUS TROPICAL – Avant-Première

Film d’animation de Santiago Caicedo (2017, 1h37)

Adaptation au cinéma du roman graphique de Powerpaola  qui narre l’histoire de Paola, depuis sa conception, à Quito en 1976, son enfance, son adolescence et sa vie de jeune femme… On partage avec elle sa relation avec ses sœurs, sa mère et son père absent et on la voit lutter pour son indépendance dans un contexte difficile, plein de stéréotypes.

 

 

=============================

GUATEMALA

TEMBLORES (Tremblements)

De Jayro Bustamante (2019, 1h47)
Avec Juan Pablo Olyslager, Diana Bathen, María Telón

Grand bourgeois, marié et père de deux enfants, Pablo, 40 ans, tombe amoureux de Francisco. Mais dans le Guatemala contemporain dominé par les églises évangéliques et une perception quasi sacrée de la masculinité, il ne fait pas bon se déclarer homo. Magistral.

LA LLORONA (La pleureuse)

3ème et dernier film de Jayro Bustamante (2019, 1h37). Ours d’Argent  Berlinale 2019 ; Abrazo du Public à Biarritz 2019

La Llorona : seuls les coupables  l’entendent pleurer. Selon la légende, la Llorona est une pleureuse, un fantôme qui cherche ses  enfants. Aujourd’hui, elle pleure ceux qui sont morts durant le génocide des indiens mayas. Le général, responsable du massacre mais acquitté, est hanté par une Llorona. Serait-ce Alma, la nouvelle domestique ? Est-elle venue punir celui que la justice n’a pas condamné ?

NUESTRAS MADRES – Avant-Première, Séance unique

De César DÍAZ, (2018, 1h17), Caméra d’Or, Cannes 2019

Guatemala, 2018. Le pays vit au rythme du procès des militaires à l’origine de la guerre civile. Ernesto, jeune anthro­pologue à la Fondation médico-légale, travaille à l’identification des disparus. Un jour, à travers le récit d’une vieille femme, il croit déceler une piste qui lui permettra de retrouver la trace de son père, guérillero disparu pendant la guerre. Contre l’avis de sa mère, il plonge à corps perdu dans le dossier, à la recherche de la vérité et de la résilience.

=============================

MEXIQUE

LAS NIÑAS BIEN (La bonne réputation)

de Alejandra Márquez Abella  (2018, 1h39)
Avec Ilse Salas, Cassandra Ciangherotti, Paulina Gaitán…

Sofia, en bonne place dans la haute bourgeoisie locale en ce début des années 1980, mène une vie de luxe et d’oisiveté que permet la rente de la société de son mari, lui-même héritier. Lorsque la crise économique frappe, les affaires périclitent brutalement : face à la réalité d’une chute imminente, elle fera tout pour sauver les apparences…

Un réel talent de mise en scène et de direction d’acteurs, tous excellents pour cette comédie sociale” Le Monde.

=============================

PÉROU

LA CHUTE DE MONTESINOS

De Eduardo Guillot Meave (2018, 1h34)

La publication d’une vidéo compromettante impliquant l’ancien conseiller et chef du renseignement, Vladimiro Montesinos, provoque l’arrestation de ce dernier, et la mise en cause de la dictature du président Alberto Fujimori (1990-2000). L’avocat José Ugaz, chargé de diriger l’enquête, a de sérieuses raisons de penser que le président et le gouvernement sont impliqués dans des crimes. Pour le prouver, il devra affronter un réseau de corruption tissé pendant une décennie.

Ce thriller politique s’inspire de faits réels relatés par José Ugaz, protagoniste de l’intrigue.

 

Nos suggestions de lecture

1 commentaire

Quinzaine du Cinéma Espagnol et Latino-A... 15 mars 2016 - 7 h 00 min

[…] Espagne, Chili, Mexique, Argentine… les Cinémas Astrée et Forum organisent la traditionnelle Quinzaine du Cinéma Espagnol et Latino-Américain…  […]

Répondre

Laissez un Commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Accepter En savoir plus