Accueil CultureLivres Quand les grecs anciens faisaient du sport, par Alexandre Farnoux

Quand les grecs anciens faisaient du sport, par Alexandre Farnoux

Quand les grecs anciens faisaient du sport

Par Alexandre Farnoux
Ouvrage coédité par le Musée du Louvre et les Éditions Hazan

Loin des stéréotypes et idées erronées dont les compétitions sportives contemporaines se réclament, Alexandre Farnoux dessine ici une image précise du sport chez les Grecs anciens. S’appuyant sur les riches collections du Louvre, combinées aux sources textuelles, il parvient à rétablir les pratiques des Grecs dans ce qu’elles ont d’étrange et d’inattendu, et fait revivre sous nos yeux l’animation d’une leçon de gymnastique ou l’ambiance des concours.

L’auteur met en lumière la place prépondérante du sport dans la société grecque, l’importance de l’entraînement dans l’éducation et la préparation à l’armée, les liens entre religion, politique et compétition, le rôle et les enjeux de la victoire. Il en ressort que l’héritage que nous pourrions assumer de la pratique sportive des Grecs ne se trouve pas dans la vision du sport contemporaine, mais bien davantage dans une leçon de modération, que Galien, à la suite d’Hippocrate, résumait ainsi : « Des exercices, de la nourriture, des boissons, du sommeil, les plaisirs de l’amour, le tout avec modération ».

Alexandre Farnoux est un historien helléniste français, spécialiste de la Crète minoenne et de Délos, professeur des universités en archéologie grecque. Il a été de 2011 à 2019 directeur de l’École française d’Athènes (EfA). Il a publié de nombreux ouvrages.

Espace offert

Nos suggestions de lecture

Laissez un Commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Accepter En savoir plus