Accueil ActualitésNature & environnement Protection de la biodiversité renforcée à Courchevel et Méribel

Protection de la biodiversité renforcée à Courchevel et Méribel

 Courchevel et Méribel

Protection de la biodiversité renforcée

De g. à d. : Rozenn Hars, Présidente du CA du Parc national de la Vanoise, Xavier Eudes, Directeur, Pascal de Thiersant, Président du Directoire de la Société des 3 Vallées – © Sylvain Aimoz – Méribel Tourisme

Ce mardi 6 février, à l’occasion de l’inauguration de la nouvelle buvette de la Réserve naturelle du Plan de Tuéda (commune des Allues), a eu lieu la signature d’une nouvelle convention entre le Parc national de la Vanoise et la Société des 3 Vallées (S3V), en faveur de la biodiversité sur les domaines skiables.

Cette convention qui vient renforcer le partenariat existant depuis 2017 (renouvelé en 2022), avec l’ensemble des acteurs des 3 Vallées, consacré à la protection des oiseaux sur les domaines skiables de la Société des 3 Vallées, vise ici plus spécifiquement à favoriser la biodiversité (faune, flore, milieux…) sur ses domaines skiables grâce à une mutualisation de moyens permettant la création d’un poste d’animateur Biodiversité, basé au sein de la Société des 3 Vallées.

Depuis plus de 10 ans, la Société des 3 Vallées a fait de la protection de son environnement naturel une de ses priorités et s’est dotée d’un observatoire de l’environnement dès 2013. Cet engagement s’est traduit notamment par la création en 2017 d’une cellule dédiée à la recherche et au développement ainsi que par l’organisation d’actions de préservation de l’environnement, tant en matière de politique énergétique que pour la biodiversité de son territoire. La S3V fait également partie du comité de gestion de la Réserve naturelle nationale du Plan de Tuéda, dont le Parc national de la Vanoise est gestionnaire pour le compte de l’État. Le Parc œuvre quant à lui en continu, grâce à ses équipes, à la protection des patrimoines naturels, aux côtés de l’ensemble des partenaires du territoire, dans le cadre de la feuille de route co-construite « Envie de Vanoise ».

La convention qui vient d’être signée pour une durée d’un an et demi, à titre expérimental, met en synergie ces dynamiques afin de favoriser la biodiversité sur les domaines skiables. Le poste d’animateur Biodiversité comprend deux missions phares :
♦ une mission scientifique avec la mise en œuvre de protocoles et d’études sur la faune et la flore,
♦ une mission pédagogique basée sur l’animation et la communication sur la biodiversité pour informer et sensibiliser les clients des domaines skiables, les acteurs socio-professionnels et les salariés de la Société des 3 Vallées.

Diplômé d’un master Recherche en écologie de montagne, ingénieur-conseil en environnement indépendant, Maxime Chaussinand, qui a été recruté sur ce poste, est déjà engagé avec le Parc national de la Vanoise depuis 5 ans sur des missions liées à la convention pour la protection des oiseaux sur les domaines skiables. Il rejoint maintenant les équipes de la Société des 3 Vallées conjointement avec les équipes du Parc, à 50 % de son temps pour la S3V et 50 % de son temps pour le Parc. Le Parc national assurant, outre une prise en charge financière à proportion, un accompagnement des missions de l’agent et, par son intégration au sein des équipes du Parc, un accès à l’ensemble des expertises et compétences du réseau des aires protégées.

Nos suggestions de lecture

Laissez un Commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Accepter En savoir plus