Accueil ActualitésNature & environnement Pose de la première pierre de la station H2 ZEV de Moûtiers

Pose de la première pierre de la station H2 ZEV de Moûtiers

3 mn de lecture

Moûtiers

Pose de la première pierre de la station H2 ZEV

 

© Région Auvergne-Rhône-Alpes

Fabrice Pannekoucke, conseiller régional délégué aux espaces valléens et maire de Moûtiers, a posé vendredi 16 octobre dernier la première pierre de la station H2 de la commune dans le cadre du projet Zero Emission Valley. Région pionnière sur l’hydrogène, Auvergne-Rhône-Alpes a lancé en 2018, en partenariat avec 2 industriels majeurs Engie et Michelin, le projet Zero Emission Valley (ZEV). Moûtiers sera la seconde station du réseau ZEV en Auvergne-Rhône-Alpes. La mise en service de la station est prévue pour mars 2022.

Le projet Zero Emission Valley, labellisé et financé par l’Europe ainsi que par l’ADEME, est un des projets de mobilité hydrogène les plus importants d’Europe. Son ambition est de déployer 20 stations de distribution d’hydrogène renouvelable (production par électrolyse à partir d’électricité renouvelable) pour mailler l’ensemble du territoire régional, et d’aider à l’acquisition de 1200 véhicules. Rejoins par le Crédit Agricole et la Banque des Territoires, ces acteurs ont créé la SAS Hympulsion en juin 2019 (société commerciale publique-privée unique en France et en Europe) pour mettre en œuvre l’implantation des 20 stations et la commercialisation des 1200 véhicules. ZEV est un projet d’environ 70 M€ avec une contribution de la Région à hauteur de 15M€ répartie entre l’actionnariat d’Hympulsion et l’aide à l’acquisition des véhicules H2.

À ce jour, une station de production et distribution d’hydrogène renouvelable de 40kg/jour est en service depuis février 2020 sur Chambéry. Sur les 20 stations prévues, 5 nouvelles stations verront le jour au cours du premier semestre 2022 dont la station de Moûtiers d’une capacité de 200 kg/jour.

ZEV s’inscrit dans la stratégie H2 de la Région votée en juillet 2020 et basée sur 4 grands volets, en lien avec le plan de relance :

  • Le développement des usages dont la mobilité lourde (3 trains TER Alstom commandés, projet de 50 cars, BHNS Lyon Trévoux…), la décarbonation de l’industrie
  • Le soutien de la Recherche et de l’innovation (Electrolyse haute température, piles à combustible, stockage)
  • La formation à tous les nouveaux métiers de la filière
  • Les coopérations européennes

« Parce que la mobilité hydrogène permet d’améliorer la qualité de l’air, parce que l’usage de l’hydrogène en montagne est une vraie solution d’avenir, en vallée comme en altitude, Moûtiers devait avoir une des 20 stations H2 du réseau ZEV porté par la Région Auvergne-Rhône-Alpes et Hympulsion. Ce sera même la seconde , après Chambéry le 14 février 2020« , a déclaré Fabrice Pannekoucke.

Nos suggestions de lecture

Laissez un Commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Accepter En savoir plus