Accueil Actualités Le meilleur apprenti boucher de France 2024 est… savoyard

Le meilleur apprenti boucher de France 2024 est… savoyard

Annecy
Gabriel Perillat-Merceroz, meilleur apprenti boucher de France 2024
Photos : Confédération Française de la Boucherie

Gabriel Perillat-Merceroz – Confédération Française de la Boucherie

Organisé par la Confédération française de la boucherie, boucherie-charcuterie, traiteurs (CFBCT) en collaboration avec le syndicat de la boucherie du Pas de Calais et la CMA Hauts de France, cet événement a mis à l’honneur la voie royale de l’apprentissage et l’excellence du savoir-faire des bouchers français.

Cette année, s’était au CFA d’Arras que se tenaient les épreuves. Parmi les vingt-trois apprentis finalistes, qualifiés au terme de sélections départementales et régionales, trois jeunes se sont vu remettre le titre de « MAF Boucher ». Il s’agit de :
Gabriel Perillat-Merceroz, apprenti à la boucherie Noël à Annecy
Gaby Hamard, apprenti aux Papilles du boucher à Gosné (Ille-et-Vilaine)
Pablo Garcia Barroso, apprenti à la boucherie DLR à Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis).

Pour la première fois depuis la création du concours en 1979, les DROM COM étaient représentés avec un candidat de l’Ile de la Réunion. Les vingt-trois jeunes ont dû faire preuve d’une grande technicité, qui caractérise l’excellence des savoir-faire artisanaux de la découpe bouchère à la française. Désossage, séparation des morceaux, parage, ficelage, présentation et décoration des viandes étaient évalués par un jury composé de professionnels et de Meilleurs Ouvriers de France, co-présidé par Eric Leboeuf, président de la classe MOF Boucherie-étal et Pascal Clavel, président de la commission formation de la CFBCT.

Émilien Leleu de la boucherie Lyesfred à Saint-Cyprien (Pyrénées-Orientales) de la région Occitanie remporte le prix « Les Valeurs de la Filière » remis par les viandes limousines. Il est récompensé pour la qualité d’une dissertation mettant en avant la collaboration entre l’artisan boucher et les autres métiers de la filière, notamment les éleveurs français.

Clara Zeller de la boucherie Schwettzer à Schlierbach (Haut-Rhin) de la région Grand Est, lauréate du prix Médicis, récompensant son projet professionnel. Elle est récompensée pour la qualité d’une dissertation présentant son projet et sera accompagnée par la mutuelle retraite supplémentaire pour réaliser ce dernier.

Le métier de boucher séduit de plus en plus de jeunes. Pour preuve, le nombre d’apprentis bouchers a doublé en dix ans, dépassant les 10.000 apprentis bouchers en formation chaque année. La Boucherie Artisanale a le vent en poupe et propose à la fois des formations allant du CAP à la licence professionnelle, des emplois stables, des rémunérations attractives et la possibilité de devenir un jour chef d’entreprise.

Rendez-vous est donné au CFA de Barbezieux en Charente, qui accueillera la prochaine édition en 2025 !

Nos suggestions de lecture

Laissez un Commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Accepter En savoir plus