Accueil GastronomieEtablissements & Chefs Le Château de Candie**** fait peau neuve

Le Château de Candie**** fait peau neuve

Chambéry

Le Château de Candie**** fait peau neuve

 

Bientôt l’ouverture des terrasses le 19 mai ! Alors que le Château de Candie est toujours resté ouvert pendant les différents confinements, faisant preuve d’adaptabilité et de créativité, les équipes ont profité de la dernière période de fermeture forcée pour réaliser quelques jolis changements ! Tous les membres du Château de Candie ont retroussé leurs manches participant activement à la décoration et au réaménagement de plusieurs chambres, à la création d’une nouvelle terrasse de 400m² entièrement recouverte d’un immense et beau plancher de bois qui accueillera un nouvel espace extérieur dédié à la Cantine.

Le restaurant gastronomique de l’Orangerie a aussi changé d’apparence, en partie, avec des murs retapissés qui permettent aux salles de conserver leur cachet d’authentique château tout en apportant une touche chaleureuse et enveloppante. Côté cuisine et saveurs, le Chef David Loisel a entraîné ses équipes dans la création d’un potager de légumes de saison et de plantes aromatiques ainsi que d’un compost sans oublier la carte printanière riche de nouveaux plats inspirants ! Enfin, deux nouvelles appellations viennent conforter l’excellent travail de l’équipe de L’Orangerie du Château de Candie.

Concerné par la problématique des déchets, le Chef a aussi imaginé un compost…

David Loisel, un chef dans son époque, soucieux du monde, et qui agit

David Loisel

David Loisel est un jeune chef qui n’a pas encore trente ans. À l’image de sa génération “millénials”, il est soucieux de la protection de la nature et de son impact sur l’environnement ; des préoccupations qu’il intègre dans sa façon d’aborder sa passion pour la grande cuisine.

Ainsi, profitant de l’espace naturel du Parc du Château, avec l’ensemble de son équipe, David Loisel a créé un potager à proximité des vignes pour cultiver des plantes aromatiques, des légumes de saison, des lentilles, du thé mexicain, de l’ail rocambole, de l’amarante… Le Parc possède aussi des ressources naturelles comme du cresson, de l’ail des ours, des orties, tout un environnement à portée de main dont s’inspire David Loisel pour imaginer de nouvelles saveurs, à l’image du dessert au miel réalisé grâce aux abeilles qui nichent dans les ruches du Château de Candie.

Concerné par la problématique des déchets, il a aussi imaginé un compost pour récupérer déchets organiques issus de la préparation des plats. Ce compost pourra servir lors du jardinage du potager ou du Parc. Enfin pour éviter la surconsommation, David Loisel a aussi mis en place des process pour la récupération des épluchures ou la conservation de certains aliments. Les écorces de mandarine sont séchées pour devenir une poudre qui se retrouvera dans une prochaine recette, l’ail des ours cueilli dans le Parc est déshydraté, certains légumes sont mis en bocaux en lactofermentation pour être conservés plus longtemps, certaines épluchures de légumes sont utilisées en parure de légumes…. Et l’esprit de transformation de David Loisel ne s’arrête pas là ! Il a aussi imaginé retravaillé les sarments de vignes pour en faire des ronds de serviette, tandis que d’autres projets sont en préparation.

Côté carte, toujours attentif à l’usage des produits de saison et régionaux, le Chef a imaginé de nouvelles assiettes avec des asperges blanches fumées et laquées à la noix en accompagnement d’un omble chevalier juste grillé, le champignon de la Motte-Servolex est travaillé en version printemps avec une purée d’orties et cresson du jardin, tandis que la Truite Fario sera servie avec une gelée de cosses de petits pois, confite dans les bourgeons de sapins.

Nos suggestions de lecture

Laissez un Commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Accepter En savoir plus