Accueil GastronomieProduits du terroir La Noix de Grenoble

La Noix de Grenoble

La Noix de Grenoble

Cerneau de noix de Grenoble

Principale production iséroise depuis plusieurs siècles, la Noix de Grenoble est cultivée avec passion par des nuciculteurs ayant su allier les méthodes les plus modernes aux savoir-faire ancestraux, dans le respect de la nature environnante. Avec un taux de notoriété spontanée de 18,7 %, elle est la plus connue des noix françaises et la préférée des Français.

Ses caractéristiques uniques, la Noix de Grenoble les puise dans son territoire alpin, naturellement pur, sain et vivifiant.

Rassemblées dans la Vallée de l’Isère, les noyeraies profitent directement des eaux pures et gorgées de nutriments de la rivière, qui prend sa source dans le glacier de la Grande Aiguille Rousse, à plus de 3.400 mètres d’altitude. Les vergers, cultivés entre plaines et collines, de 150 à 800 mètres d’altitude, bénéficient d’un climat alpin parfaitement adapté à l’affinage de ce petit fruit de caractère et limitant les attaques parasitaires.

La Noix de Grenoble se décline 3 variétés :

La Noix de Grenoble
  • La Franquette : Coque dure et ridée, forme allongée et pointue.
  • La Mayette : Gros calibre, couleur ambrée.
  • La Parisienne : Rustique, ronde et bombée.

Ses secrets ?

  • Son petit goût bien à elle aux saveurs de pain frais beurré irrésistible.
  • Sa fraîcheur et sa finesse incomparables, issues de son environnement alpin naturel.
  • Sa coque protectrice, de laquelle la Noix de Grenoble ne se défait jamais en rayons, pour des qualités gustatives et nutritionnelles préservées tout au long de l’année !
  • Son AOP (Appellation d’Origine Protégée), qui garantit au niveau européen sa qualité et son origine. Avant d’être reconnue en AOP, elle a été le premier fruit à obtenir une AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) dès 1938.

Afin de protéger et de maintenir la production de ce petit fruit si particulier, les producteurs et metteurs en marché sont réunis au sein du CING (Comité Interprofessionnel de la Noix de Grenoble), qui a pour mission : la défense et la gestion de l’AOP Noix de Grenoble et la valorisation et la promotion collective de la Noix de Grenoble.

En chiffres

  • 1er fruit français à bénéficier d’une AOC (1938).
  • 7.000 hectares de noyeraies cultivés le long de la vallée de l’Isère, des portes de la Savoie à celles de la Drôme, en passant par le Sud Grésivaudan.
  • Plus de 1.100 producteurs et 18 metteurs en marché.
  • 7.000 à 8.000 tonnes de Noix de Grenoble commercialisées chaque année, dont 60 % à l’export.

Laissez un Commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Accepter En savoir plus