Accueil ActualitésNature & environnement La Dent du Villard à Courchevel

La Dent du Villard à Courchevel

Courchevel

La Dent du Villard, un sommet emblématique

© Le Barn Studio

La vallée de Courchevel est parsemée de montagnes emblématiques : La Saulire, l’Aiguille du Fruit, le Petit Mont Blanc, La brèche de la Portetta… mais la randonnée incontournable de l’été, est sans nul doute celle de la Dent du Villard. Ce sommet à 2284m d’altitude doit sa renommée à sa forme particulière avec ses ravines de gypse, à sa forêt classée Natura 2000 et à son point de vue à 360° : une véritable ode à la nature, à quelques pas de Courchevel Moriond et du lac de la Rosière.

La randonnée commence sur les bords du lac de la Rosière, il faut compter environ 2h de montée à travers une forêt d’épicéas, qui va laisser progressivement place aux pins à crochets. Puis, la vue s’ouvre sur les alpages et les aiguilles rocheuses de la Portetta. À l’arrivée, à 2284m, le panorama récompense le marcheur de cette belle montée : une vue magique à 360° sur tous les sommets de la Vanoise comme la Grande Casse, le Grand Bec, le dôme de Polset, l’aiguille du Fruit et bien sur le Mont blanc…Et pour les reconnaitre, aucun problème, la table d’orientation est là. Au sommet, il est possible de redescendre par le même itinéraire ou d’emprunter le “sentier des 1000 marches” via le col de la Chal. Pour les randonneurs aguerris, la randonnée peut se poursuivre sur la crête du Mont Charvet.

 

Patrimoine naturel classé Natura 2000

© Courchevel Tourisme

Une des singularités de cette randonnée est sans aucun doute ces innombrables cratères de gypse. Ils caractérisent le massif de la Dent du Villard et sont significatifs de la géologie du secteur. Le chemin serpente entre ces trous…certains pouvant faire 5m de profondeur. Le gypse est une roche tendre et friable, par conséquent l’eau et la neige continuent de creuser à chaque pluie ou chaque fonte et forment des entonnoirs de dissolution, ces fameux cratères très impressionnants.

Cette curiosité géologique n’est pas le seul intérêt, puisque la Dent du Villard abrite un milieu rare en Europe : une forêt de pins à crochet sur gypse qui justifie son classement en site Natura 2000. Dans cette forêt, la flore abonde d’espèces rares ou remarquables comme le Sabot de Vénus, en floraison entre mai et juillet. Pour en savoir plus sur cette flore riche et variée, le sentier botanique situé juste au-dessus du lac de la Rosière emmène les promeneurs dans une petite découverte de toutes ces plantes et fleurs préservées.

Nos suggestions de lecture

Laissez un Commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Accepter En savoir plus