Accueil Actualités La Compagnie des Guides de Chamonix fête ses 200 ans

La Compagnie des Guides de Chamonix fête ses 200 ans

5 mn de lecture

Chamonix

La Compagnie des Guides fête ses 200 ans

 

Depuis sa création en 1861, la Compagnie des Guides de Chamonix a toujours été précurseur. Ses membres ont participé activement à écrire l’histoire des sports de montagne en faisant preuve d’engagement, d’imagination et d’innovation. Au fil du temps, elle s’est transformée pour répondre aux enjeux des époques avec comme vocation constante de toujours faire vivre à ses clients une aventure humaine et sportive dans un “Monde au-dessus du monde”.

La Compagnie des Guides de Chamonix évolue et s’adapte depuis 200 ans à son environnement, aux pratiques, à ses clients… et écrit son histoire et celle du métier de guide et d’accompagnateur“, indique Olivier Greber, Président de la Compagnie des Guides de Chamonix.

Un guide ou un accompagnateur, de par sa pratique, est à la fois une sentinelle de l’évolution de son environnement et un vecteur de partage des beautés et faiblesses de la nature. Ces professionnels sensibilisent les personnes aux enjeux environnementaux par le simple fait de leur ouvrir l’accès à la moyenne montagne ou la haute montagne, à commencer par leur montrer l’impact de la présence de l’homme. C’est par définition, le propre de tout éducateur sportif: sensibiliser et transmettre des valeurs de son milieu, par l’action et la transmission de son savoir. La sensibilisation démarre par ce qui anime les guides et les accompagnateurs : la rencontre avec la beauté, la magie, la sérénité que dégagent ces espaces naturels et le respect et l’humilité qu’ils inspirent.

Pour autant, les guides et accompagnateurs comme tous les citoyens ont à travailler sur l’impact que leur métier a sur la nature. Un paradoxe et un défi qui sont au cœur de la réflexion de la Compagnie des Guides de Chamonix qui travaille à améliorer progressivement son empreinte carbone tout en sachant que la présence de l’homme en milieu naturel ne sera jamais neutre. Concernés puisqu’ils constatent au quotidien les évolutions, les guides et accompagnateurs doivent aussi s’adapter quotidiennement aux conditions changeantes et de plus en plus capricieuses. Ils sont aussi contraints de faire évoluer la saisonnalité de leur pratique tout en éduquant les clients à ces changements : “Noël n’est plus forcément synonyme de ski et août d’alpinisme”.

Mais la montagne est généreuse et offre de nombreuses options. Le dialogue entre professionnels pour évaluer les conditions en montagne n’a jamais été aussi précieux et nécessaire. L’échange est plus que jamais un des fondements qui justifie la présence physique de chacun au tour de rôle.

“Si les femmes sont majoritaires chez les accompagnateurs, elles sont très minoritaires chez les guides”

Le guide dans un environnement sociétal

À l’heure même où la mondialisation se déploie, la liberté des professionnels de la montagne se rétrécie. Ils doivent se plier à des législations à géométrie variable selon les pays et à une société où la notion de risque est de moins en moins admise. Comme l’écrivit Mario Rigoni Stern : “La montagne unit les hommes et ne les divise pas, les cols leur servent à se rencontrer et non à se faire la guerre“.

La montagne est à Chamonix plus qu’ailleurs, encore considérée comme un espace de liberté, mais cette liberté est désormais de plus en plus contrainte, en particulier pour les guides souhaitant perpétuer ce qui est un des fondements de leur activité : l’exploration ! Ainsi, la Compagnie des Guides de Chamonix associée à ses représentants et bien d’autres structures, travaille activement à l’harmonisation de la réciprocité des droits et devoirs et à la préservation de ses valeurs.

L’enjeu est de permettre à la montagne de rester un espace où l’homme s’exprime et se révèle librement mais en acceptant les risques indissociables aux sports de montagne.

 

Le guide et les pratiques ludiques d’accès à l’univers montagne

S’appuyer sur des activités ludiques pour glisser vers des activités plus classiques de montagne constitue un enjeu important tant sur le plan économique qu’humain pour l’apprentissage. Traditionnellement la randonnée à pied, en raquette ou en ski est la voie royale pour découvrir la montagne. Des pratiques plus ludiques qui nécessitent toute l’expertise des guides se sont progressivement développées, telles que l’accrobranche, le canyoning, la via ferrata… Elles peuvent être des marchepieds à des pratiques plus “montagne”.

Les offres “séminaires” rejoignent cette philosophie et cette approche qui, si elles ne prétendent pas proposer une découverte des fondamentaux de l’alpinisme par une approche académique, n’en demeurent pas moins une rencontre avec une pratique aux multiples facettes qui peut séduire à tous âges. Ainsi, comme aime à le rappeler Olivier Greber, “le métier de guide de haute montagne reste inchangé depuis 200 ans. Le matériel, les infrastructures, les législations, ont évolué mais l’approche est la même : une histoire d’hommes, de sensibilisation au milieu, de cordée et de montagne

Le diplôme UIAGM

Une dizaine d’années de pratique intensive alternant pratique amateur et périodes de formation est généralement nécessaire pour obtenir le diplôme de guide de haute montagne. Celui-ci est délivré par l’École National de Ski et d’Alpinisme (ENSA aussi situé à Chamonix), nécessitant 4 à 5 années de formation (accessible à ceux ayant réussi l’examen très sélectif du probatoire d’entrée) réparties en modules techniques, non techniques et pédagogiques. Elles sont évaluées en cours d’apprentissage et avec un examen final.

Le diplôme d’accompagnateur en moyenne montagne

Comme le diplôme de guide de haute montagne, la réussite de l’examen probatoire d’entrée est un prérequis obligatoire pour démarrer une formation d’Accompagnateur en Montagne. Celle-ci exige une connaissance approfondie du milieu montagnard et de sérieuses capacités physiques ainsi que des qualités humaines de partage, de dialogue et de communication. La formation se divise en cinq unités, un stage en situation, une période d’observation et un examen final.

Être membre de la Compagnie des Guides de Chamonix

Si tous les guides et accompagnateurs de la Compagnie possèdent leur diplôme national, tous les diplômés ne sont pas à la compagnie ! 3 à 5 nouveaux professionnels intègrent chaque année la Cie qui compte 160 guides de haute montagne et 60 accompagnateurs. Si les femmes sont majoritaires chez les accompagnateurs, elles sont très minoritaires chez les guides. Seulement 5 en 2021, ce qui est néanmoins largement supérieure à la proportion au sein de la profession.

Le processus d’intégration à la Compagnie des Guides de Chamonix demande au minimum 5 années d’investissement en tant que stagiaire. Puis la candidature est soumise aux votes premièrement du guide chef, puis dans un second temps du conseil d’administration, et enfin lors de l’annuelle assemblée générale.

Le 15 août, fête de la Compagnie des Guides de Chamonix

© DamienTomasi – Les marbrées

Créée en 1924, dans le but d’alimenter financièrement la Caisse de secours, la Fête des Guides est devenue un événement incontournable de la Vallée de Chamonix-Mont-Blanc. Plusieurs jours de fête et rendez-vous entre tradition (bénédiction des piolets sur le parvis de l’église notamment), partage avec les clients, les chamoniards, les vacanciers (spectacles, rencontres, journées portes ouvertes), et avenir avec la nomination des nouveaux membres, célèbrent la montagne et ses acteurs.

 

 

Les femmes en montagne à Chamonix : une longue histoire !

1786 : Elizabeth, Jane et Mary Parminte ont réalisé la première ascension féminine au monde en atteignant le sommet du Buet.
1808 : Marie Paradis originaire de la vallée, “simple servante” a été la première femme au sommet du Mont Blanc !
1838 : Mademoiselle d’Angeville, “la fiancée du Mont Blanc”, alpiniste franco-suisse est la deuxième femme à gravir le Mont Blanc.
1876 : Mariée à Jean Charlet, Isabella Charlet-Straton a grimpé pendant plus de 20 ans avec son époux, notamment l’Aiguille du Midi, l’Aiguille de Blaitière, les Dents du Midi et le Dom et la “Pointe Isabella”, a gravi le Mont-Blanc à quatre reprises, y compris lors de la première ascension hivernale de janvier 1876.
1929 : Miriam O’Brien Underhill réalise la traversée des Aiguilles du Diable au Mont Blanc du Tacul qui compte cinq sommets remarquables de plus de 4.000. Dès les années 1920, elle avait inventé le terme “escalade sans homme” !
1985 : Sylviane Tavernier devient la première femme à la Compagnie des guides de Chamonix. En 2017, l’ENSA (école nationale de ski et d’alpinisme) a été marquée par la promotion inédite de 6 femmes qui ont obtenu leurs diplômes, un record historique. Stéphanie Moreau intègre la compagnie en 1990, sa “marraine symbolique” est Sylviane Tavernier.
♦  2015 : Fanny Tomasi-Shmutz, née à Chamonix en 1987 et diplômée de l’ENSA (École Nationale de Ski et d’Alpinisme). Fanny connaît la montagne depuis son enfance et vit désormais de sa passion. Adepte des expéditions, elle gravit le pilier des écossais en face SW du Bhagirathi III situé dans l’Himalaya Indien avec la suisse Élodie Lecompte (cordée 100% féminine).

 

Un esprit, des valeurs

Depuis 1821, la compagnie des guides de Chamonix incarne :
♦  L’esprit de cordée : à travers la symbolique de l’encordement qui résume l’engagement, la responsabilité, la sécurité et la confraternité qu’impliquent le métier.
♦  La liberté et la passion : passioné(e)s par nature, les guides aiment aller là où les autres ne vont pas. Amoureux et passionnés de montagne, de pleine nature et de grands espaces, leur métier est de partager cet univers avec leurs clients.
♦  Le respect et l’humilité : conscient des exigences de la montagne, de sa rudesse et de sa beauté à protéger.
♦  L’entraide, la solidarité et le partage : à travers le tour de rôle qui garantit à chacun la possibilité de travailler ; à travers la caisse de secours, un fond de solidarité qui apporte une aide financière à chaque guide ; et à travers la responsabilité qu’ils prennent en guidant des Hommes vers des territoires qui leur sont inconnus.

Laissez un Commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Accepter En savoir plus