Accueil CultureLivres La bataille du Cervin, la véritable histoire de la conquête, de Pietro Crivellaro

La bataille du Cervin, la véritable histoire de la conquête, de Pietro Crivellaro

Livres

La bataille du Cervin, la véritable histoire de la conquête

 

De Pietro Crivellaro
Traduction Alexis Martinet et Nelly Rubion
Aux Éditions du Mont-Blanc Catherine Destivelle
Parution le 24 Mars 2021

La première ascension du Cervin est l’une des histoires les plus célèbres et l’une des affaires les plus passionnées de l’alpinisme. Dans La bataille du Cervin, La véritable histoire de la conquête, l’historien Pietro Crivellaro nous en dévoile des aspects moins connus en menant une enquête en bonne et due forme. Une enquête basée sur des documents originaux qui mettent au jour de nouvelles intrigues et des manœuvres en coulisse.

Le duel Whymper-Carrel se révèle ainsi être une véritable bataille post-Risorgimento (l’unification italienne), où Quintino Sella, industriel du Piémont, alpiniste fondateur du Club alpin italien et ministre des Finances, guide ses amis italiens pour contrecarrer l’invasion par les Anglais “de nos Alpes”.

Jamais cette première ascension n’a été racontée avec une telle richesse de détails et en utilisant des sources inédites, comme le journal intime de l’épouse de Quintino Sella. La bataille du Cervin, La véritable histoire de la conquête met en lumière la correspondance secrète qui a existé entre Felice Giordano et Quintino Sella, retrouvée dans les archives de l’homme d’État de Biellese et conservées à la Fondation Sella di Biella. De nombreuses photos inédites illustrent chaque étape du récit de la conquête de l’un des sommets les plus connus dans le monde.

La bataille du Cervin est l’une des histoires d’alpinisme les plus passionnantes que j’ai pu lire. Dès les premières pages, l’auteur Pietro Crivellaro, nous transporte dans son enquête pour nous faire découvrir au fil des pages ce qui sera l’un des premiers exemples de l’utilisation politique du sport. Ce récit va très certainement faire partie des incontournables de la littérature de montagne“, souligne Catherine Destivelle, directrice des Éditions du Mont-Blanc.

Pietro Crivellaro est alpiniste, membre du Club Alpino Accademico Italiano. Homme de théâtre, il a dirigé le Centre d’études du Teatro Stabile de Turin. Journaliste et historien de l’alpinisme, il a écrit pendant 30 ans dans le supplément du dimanche Il Sole 24 Ore. Il a édité chez Vivalda plusieurs classiques de la montagne (H.B. de Saussure, A. Dumas, H. d’Angeville, L. Stephen, A. F. Mummery, A. Daudet, E. De Amicis, E.G. Lammer, G. Gervasutti, A. Heckmair, R. Desmaison) et quelques traductions (Y. Inoue, Y. Ballu, P. Berhault). Il vient de publier Cinque viaggi alle vette del Monte Rosa (1819-1822) de J. Zumstein et, aux éditions du CAI, les textes de montagne de Q. Sella.

Laissez un Commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Accepter En savoir plus