Accueil TourismeChâteaux & églises Karma Ling, l’isolement très fréquenté

Karma Ling, l’isolement très fréquenté

3 mn de lecture

Karma Ling, l’isolement très fréquenté

La Rochette, Karma Ling

La Rochette, Karma Ling

Après une gouvernance chrétienne, l’ancienne chartreuse d’Arvillard héberge depuis 1980 l’institut Karma Ling.

Ce centre d’étude et de méditation bouddhiste a accueilli des milliers de séjournants en 13 années, certains curieux, d’humbles promeneurs et des pratiquants convaincus. Journées humaines et spirituelles à la fois, les dimanches en portes ouvertes ponctuent les saisons d’un site dont la réputation et l’actualité vont croissantes.

 

Les visites du Dalaï Lama en 1993, plus encore en 1997 rejaillissent encore sur le site et sur les cantons du Val Gelon et du pays allevardin voisins.

“Les gens, particulièrement les résidents ont réalisé je crois que nous étions capables d’organiser la visite du Dalaï Lama, c’est à dire l’accueil de milliers de personnes sans aucun débordement. En somme, que nous sommes des gens comme les autres”

Nicolas Giuseppi, plus souvent appelé de son patronyme tibétain Lama Wangchouk.

Dalaï Lama

Dalaï Lama

Cette appropriation (voire réappropriation) du lieu par les populations catalyse l’essor de l’institut. A la curiosité de la première visite succèdent des week-ends de méditation, voire des semaines d’approfondissement sur les valeurs prêchées par le bouddhisme. “Il ne s’agit en rien d’un dogmatisme impartial, insiste Lama Wangchouk. La méditation offre une quiétude exempte d’idéologie ou d’appartenance dans une société moderne qui n’est plus tout à fait celle du bonheur” poursuit l’adjoint du Lama Denys, référent de Karma Ling. Le calme et la tranquillité du bâtiment, mais surtout l’introduction de rencontres inter traditions, de forums scientifiques ont conforté l’attrait de l’institut.

Avides de sa tranquillité, les séjournants sont plus nombreux chaque année. En hausse de 8% à 10%, les week-end d’étude et de pratique ont fidélisé les bassins lyonnais, genevois, grenoblois et, plus proche chambérien. Lorsque les enseignements du Bouddha s’orchestrent sur une semaine, la provenance des participants s’élargit considérablement, la France et l’Italie certes, mais également l’ensemble de l’Europe.

La Rochette, chartreuse d'Arvillard

La Rochette, chartreuse d’Arvillard

 

Pour répondre à cette aspiration de masse sans dénaturer les fondements de la méditation, ni le cadre enchanteur de l’ancienne chartreuse où trône le Dharma, une soixantaine d’hectares de forêts ont été acquis par Karma Ling en 2000. Lama Wangchouk le confirme : “La fréquentation croissante de l’institut engendrait un trafic de plus en plus incompatible avec la sérénité voulu dans les bâtiments”. Pour éloigner les moteurs des fenêtres, un vaste parking a donc succédé aux bosquets. Il répond désormais aux besoins de stationnement. Inclus dans une économie de territoire, le centre, s’il sait s’en isoler ne vit pas coupé du monde.

Conscients de la nécessité d’adapter ses infrastructures à sa progression, Karma Ling vit une précieuse actualité. Sur le plan matériel, le centre construira prochainement une nouvelle cuisine aux dernières normes sanitaires. Sur le plan spirituel, l’institut d’Arvillard a co-organisé la visite du Dalaï Lama à Paris-Bercy, et inauguré sur son sol, une semaine plus tard “l’Espace Inter traditions”, une construction en bois érigée sur le modèle de la tente où, en 1997, le Dalaï Lama avait accueilli les délégués des religions et traditions du monde.

Nos suggestions de lecture

2 commentaires

cazenave 14 août 2015 - 17 h 33 min

Bonjour …………..Un peu dans votre ” cas ” il y a plus de 15 ans ( le temps passe …. j’arrive à 70 ans ! ) , je suis parti seul pour Compostele …. depuis le Puy en Velay ………….. Il faut le temps ( 1 mois ) , un sac à dos de 15 Kgrs maxi , de bonnes chaussures de marche ……….. Pour moi cela a été ” souverain ” , il y a l’avant …et l’après

LIONEL GIRARD 1 août 2015 - 9 h 27 min

Messieurs,
je suis à la recherche d’une réflexion spirituelle m’aidant à me découvrir et à organiser ma vie avec ce que je suis.
je dois apprendre à faire face aux agressions de l’économie et de son organisation.
de religion chrétienne à la base, je ne trouve aucun attrait par ses pratiques et son évolution.
pourriez vous m’aider à orienter mon chemin spirituel au travers de la découverte de votre environnement.
cordialement
LIONEL GIRARD

Les Commentaires sont fermés pour cet article.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Accepter En savoir plus