Accueil ActualitésSanté & social Intoxication au monoxyde de carbone

Intoxication au monoxyde de carbone


Notice: Undefined variable: sgr_header in /home/clients/0f3b247aff51ace3e897799f3be4a17e/web/wp-content/plugins/sgr-nextpage-titles/inc/mpp-template.php on line 255

Le monoxyde de carbone, qu'est-ce que c'est ?

Le monoxyde de carbone : qu’est-ce que c’est ?

© Sergio Palumbo - 123 Savoie

© Sergio Palumbo – 123 Savoie

Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz asphyxiant indétectable : invisible, inodore.

Il est le résultat d’une mauvaise combustion, quelle que soit la source d’énergie utilisée (butane, charbon, essence, fuel, gaz naturel, pétrole, propane…).

Sa densité est voisine de celle de l’air. Il se diffuse donc très vite dans l’environnement.

CO # CO2

Attention le monoxyde de carbone (CO) ne doit pas être confondu avec le dioxyde de carbone (CO2). En effet, s’il s’agit bien de deux oxydes de carbone, ces deux gaz ont des sources et des effets différents.

Pourquoi c’est dangereux ?

Le monoxyde de carbone agit comme un gaz asphyxiant très toxique prenant la place de l’oxygène dans le sang. Il peut s’avérer mortel en moins d’1 heure :
– 0,1 % de CO dans l’air tue en 1 heure,
– 1 % de CO dans l’air tue en 15 minutes,
– 10 % de CO dans l’air tuent immédiatement.

Il existe deux types d’intoxication :
– l’intoxication faible dite “chronique” qui se manifeste par des maux de tête, des nausées, une confusion mentale, de la fatigue. L’intoxication est lente et les symptômes de cette intoxication peuvent ne pas se manifester immédiatement.
– l’intoxication aiguë, rapide, qui entraîne des vertiges, une perte de connaissance, une impotence musculaire, des troubles du comportement, voire le coma ou le décès.

Quelles sont les séquelles ?

En cas d’intoxication grave, les personnes risquent, par la suite, d’être atteintes de migraines chroniques, de dépendances neurologiques invalidantes (troubles de la coordination motrice, paralysies de toutes formes). Ces intoxications sont actuellement suspectées de perturber le développement cérébral des enfants et notamment leur fonctionnement intellectuel.


Comment éviter les intoxications ?

Les sources de monoxyde de carbone dans l’habitat sont les différents appareils à combustion :
– les chaudières (bois, charbon, gaz, fioul),
– les chauffe-eau et chauffe-bains,
– les groupes électrogènes utilisés en intérieur,
– les inserts de cheminées, poêles,
– les chauffages mobiles d’appoint utilisés en continu,
– les cuisinières (bois, charbon, gaz),
– les moteurs automobiles dans les garages,
– des appareils détournés de leur usage normal en vue de servir de chauffage : réchauds de camping, panneaux radiants, fours,…

Poêle à bois

Les causes d’une intoxication et comment les éviter ?

– Une mauvaise évacuation des produits de combustion : quand les conduits de fumée sont obstrués, les gaz issus de la combustion ne peuvent pas s’évacuer. Pour éviter cela, faire effectuer un ramonage mécanique de vos conduits et cheminées au moins un fois par an,

– L’absence ou la mauvaise ventilation de la pièce où est installé l’appareil. Si une pièce est insuffisamment aérée, la combustion au sein des appareils sera incomplète et émettra du CO (pièces calfeutrées, sorties d’air bouchées). Pour éviter cela, bien ventiler et aérer le logement, même en hiver et ne jamais boucher les entrées d’air,

– Un mauvais entretien des appareils de chauffage et de production d’eau chaude. Si les appareils sont mal entretenus, les combustibles ne brûleront pas correctement, ce qui peut provoquer des émanations de CO. Pour éviter cela, faire vérifier et entretenir chaque année les installations par un professionnel,

– La mauvaise utilisation de certains appareils (appareils de chauffage d’appoint utilisés trop longtemps, groupes électrogènes utilisés en intérieur…). Pour éviter cela, respecter les consignes d’utilisation des appareils à combustion. Ne pas utiliser pour se chauffer des appareils non destinés à cet usage. Ne pas utiliser des chauffages d’appoint en continu. Ne jamais utiliser en intérieur un groupe électrogène.

Les installations devant faire l’objet d’un entretien par un professionnel sont :
– les chaudières (bois, charbon, gaz, fioul),
– les chauffe-eau et chauffe-bains,
– les inserts de cheminées, poêles,
– les conduits d’aération.

Nos suggestions de lecture

1 commentaire

SELMANI 27 janvier 2016 - 9 h 53 min

Article très utile. Malheureusement la législation est inexistante en France et peu de gens sont informés des risques à l’intérieur de la maison où l’on se sent en sécurité. En Angleterre, les détecteurs de monoxyde de carbone sont devenus obligatoires au même titre que les détecteurs de fumée et c’est une bonne chose!

Répondre

Laissez un Commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Accepter En savoir plus