Accueil CultureLivres Hermann Rochling, la fabrique du IIIème Reich de Margaret Manale

Hermann Rochling, la fabrique du IIIème Reich de Margaret Manale

Hermann Rochling, la fabrique du IIIème Reich

Par Margaret Manale
Chez Max Milo éditions

Qui connaît Hermann Röchling (1872-1955), personnage emblématique de l’industrie allemande pendant les deux guerres mondiales ? Nazi de la première heure, il fut l’un des principaux protagonistes de ce sinistre mouvement, aux côtés d’Albert Speer et d’Adolf Hitler. Ne reculant devant aucune mesure pour soutenir l’effort national-socialiste, il aura un pouvoir tel que les Américains parleront de lui comme du « tsar » d’un régime qui fonctionnait grâce à des millions de travailleurs réduits en esclavage.

Magnat de l’acier, antisémite notoire, Hermann Röchling est passé au travers des mailles de l’Histoire. Margaret Manale est la première chercheuse à lui consacrer une biographie exhaustive. Elle explique les raisons qui font qu’un tel personnage est resté quasi inaperçu. Elle éclaire la difficulté de le juger au lendemain de la débâcle du IIIe Reich. Pour mettre en perspective sa personnalité, la chercheuse remonte aux origines de la famille en 1870 et à la défaite française face à l’Allemagne. Pendant 170 ans, les Röchling ont joué un rôle majeur dans ces conflits successifs et en particulier dans la lutte pour le contrôle des mines en Alsace-Lorraine. Herman Röchling a bien été poursuivi et condamné à Nuremberg pour crimes de guerre en 1946. Mais, sous la pression américaine, il a été gracié en 1951 afin de relancer l’Allemagne rapidement et de construire une Europe forte face à la menace soviétique.

Ce livre choc est le récit implacable de la forfaiture d’un homme et du poids de la realpolitik.

Margaret Manale, historienne et germaniste, chercheuse au CNRS comme spécialiste de l’Allemagne de l’Est et de la recomposition post-Mur du patrimoine allemand. Elle a été traductrice et interprète à Munich avant de rejoindre l’équipe de Maximilien Rubel pour l’édition des œuvres de Karl Marx dans la Bibliothèque de la Pléiade (Gallimard).

Nos suggestions de lecture

Laissez un Commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Accepter En savoir plus