Accueil Actualités Grand Chambéry, l’agglomération

Grand Chambéry, l’agglomération

Grand Chambéry, l’agglomération : le nouveau nom du territoire

Xavier Dullin
Xavier Dullin - © Sergio Palumbo - 123 Savoie

À l’issue d’une démarche participative de près de 6 semaines, les habitants ont placé « Grand Chambéry, l’agglomération » en tête des votes. 

2.630 personnes se sont exprimées.

Les élus du Conseil communautaire ont confirmé, le 26 octobre 2017, le choix exprimé par les habitants.

Chambéry métropole et la communauté de communes de Cœur des Bauges ont fusionné le 1er janvier 2017 et le nouvel ensemble s’appelle provisoirement Chambéry métropole – Cœur des Bauges.

Pour baptiser cette nouvelle agglomération, le président Xavier Dullin et les élus de la communauté d’agglomération ont souhaité lancer une démarche participative avec une campagne de recherche de nom, puis un vote en ligne. Une démarche participative en deux étapes où les habitants ont été nombreux à y prendre part : 3.840 exactement.

850 personnes ont participé à l’appel à idées lancé du 9 au 18 septembre 2017 sur le site web dédié à l’événement et sur le stand de la ville et de l’agglomération à la Foire de Savoie.

Répartition des votes

Trois noms issus de cet appel à idées ont été choisis par le comité des maires le 28 septembre dernier, puis proposés au vote des habitants du 29 septembre au 18 octobre 2017 via le site Internet. 2 630 personnes ont participé à cette phase de vote, selon la répartition suivante :

Grand Chambéry, l’agglomération
1.192 votes 43%
Chambéry cimes, agglomération Bauges Chambéry
662 votes 25%
- Agglomération Bauges Chambéry
839 votes 32%

Après le nom, la création d’une nouvelle identité visuelle

Une fois le nom connu et officialisé, il reste désormais à réaliser la création graphique du nouveau logo de la communauté d’agglomération. Un travail qui sera mené en interne par la direction mutualisée de la communication.

À noter que cette nouvelle identité sera mise en place au fur et à mesure du renouvellement des supports et de la signalétique, afin de ne pas occasionner de frais supplémentaires. À titre d’exemple, le stock des documents administratifs est géré quotidiennement.

Nos suggestions de lecture

Laissez un Commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Accepter En savoir plus