Accueil ActualitésSanté & social Glisse en Cœur au Grand-Bornand, ce sera pour 2022

Glisse en Cœur au Grand-Bornand, ce sera pour 2022

Le Grand-Bornand

Glisse en Cœur, ce sera pour 2022

Toute la bonne volonté du monde et les efforts déployés, depuis mars 2020 et l’annonce du report de la 13ème édition de Glisse en Cœur aux 19, 20 et 21 mars prochain, n’auront pas suffi pour permettre le maintien de l’événement caritatif n°1 de la montagne française au Grand-Bornand.

© M.A. Verpaelst – Le Grand-Bornand

Forte d’un travail de plusieurs mois sur une version “alternative” de Glisse en Cœur basée sur la réalisation de défis en ligne pour les équipes émaillés d’interventions de personnalités et autres “happenings” COVID-compatibles à l’Espace Grand-bo, l’équipe d’organisation réunie autour d’Isabelle Pochat-Cottilloux, directrice de l’Office de tourisme du Grand-Bornand, en lien avec “Mon école extraordinaire” et “Aïna“, causes de cette 13ème édition, a dû renoncer face aux trop nombreuses incertitudes sur le front de l’évolution de la crise sanitaire et les perspectives finalement plus sombres en ce premier trimestre qu’envisagées ces derniers mois.

Nous avons pris l’engagement de ne rien lâcher, courant novembre, les perspectives d’évolutions sanitaires nous permettant alors d’envisager une version inédite et à distance. À quelques semaines de l’événement, deux conditions essentielles ne sont plus réunies :
– la possibilité d’accueillir du public sur le plateau live à l’Espace Grand-Bo ;
– la possibilité pour les 10 membres d’une équipe de se réunir avec la perspective probable de mesures sanitaires plus strictes.
Il est donc de notre devoir, en tant qu’organisateurs, d’accepter l’évidence : le maintien de l’événement s’avère impossible en l’état actuel
“, regrette la directrice de l’Office de tourisme bornandin qui prend date les 18, 19 et 20 mars 2022 pour cette 13ème édition, toujours au profit de l’association “Mon école extraordinaire” et d’Aïna, avec pour objectif d’atteindre un nouveau record de dons à hauteur de 500.000 €.

Ce deuxième report est un coup dur pour l’équipe d’organisation et toutes nos pensées vont à MeeO et Aïna, aux équipes encadrantes et aux enfants, qui vivent des moments très difficiles“, ajoute Isabelle Pochat-Cottilloux, rejointe en ces termes par Félicie Petit, directrice-fondatrice de l’école expérimentale annécienne : “malheureusement, ce que nous redoutions est arrivé : la crise sanitaire brise à nouveau cet immense élan commun… Nos élèves déjà très fragiles ont plus que jamais besoin de notre accompagnement, les incertitudes et le climat anxiogène actuel ayant d’importants retentissements sur leur santé physique et psychique“.

En ce sens, Stéphane Thébaut, le parrain de l’événement qu’il présente depuis sa toute première édition, s’est fendu d’un message invitant notamment la communauté Glisse en Cœur à laisser sur les réseaux sociaux de petits mots d’encouragements aux enfants de MeeO et d’Aïna : http://bit.ly/GEC21

Nos suggestions de lecture

Laissez un Commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Accepter En savoir plus