Accueil Agenda Estivales en Savoie 2022

Estivales en Savoie 2022

© Département Savoie – Caroline Moureaux

Depuis 2003, le Département de la Savoie donne rendez-vous chaque été au public dans la cour d’honneur du château des ducs de Savoie. Mise en lumière et parée d’une scène couverte, elle se transforme en lieu de spectacle en plein air avec pour fond de scène la façade baroque de la Sainte-Chapelle.

Une manière de donner vie au site, Monument historique remarquable et incontournable du patrimoine savoyard, en permettant aux arts vivants d’y prendre place avec une volonté réaffirmée du Département : les valoriser dans leur diversité et les rendre accessibles au plus grand nombre. La gratuité de l’ensemble des spectacles permet aux Estivales en Savoie de toucher un large public, de tous âges, des plus avertis aux néophytes, curieux de découvrir de nouvelles expériences culturelles.

En 19 ans, près de 400.000 visiteurs ont fait le plein de bonne humeur dans ce lieu exceptionnel. L’an dernier, ils étaient plus de 8 600 à profiter des spectacles dans un contexte sanitaire marqué par une jauge réduite du public. Cette édition 2022 se déroulera dans son format habituel. Les conditions d’accès seront précisées ultérieurement.

Estivales en Savoie 2022, dévoile les premiers noms

Finie la grisaille, place au soleil du 24 juin au 6 juillet !

L’édition 2022 des Estivales en Savoie donnera le coup d’envoi de l’été avec au programme 10 soirées offertes par le Département dans la cour d’honneur du château des ducs de Savoie à Chambéry. Pop, rock, soul, musiques du monde seront à l’affiche de ce festival qui retrouve des couleurs et un format normal après une jauge réduite l’année dernière. En avant-première, on vous dévoile 7 des 14 artistes invités sur la scène des Estivales en Savoie. Une programmation dans l’air du temps, alors prenez date !

Une soirée d’ouverture qui fait « pop »

Pour ouvrir et donner le ton de cette édition, le 24 juin, place à Hoshi, étoile montante de la chanson française ! Cette compositrice et interprète s’est fait connaitre en 2017 grâce à son titre Ta marinière. Son premier album Il suffit d’y croire, certifié disque de platine, laisse place 3 ans plus tard à un troisième opus intitulé Étoile flippante. Des paroles et une voix singulière à consommer sans modération !

Rendez-vous le 2 juillet au Paradis

Décollage immédiat le samedi 2 juillet avec Ben Mazué, sacré vendredi dernier aux Victoires de la musique dans la catégorie meilleur concert de l’année pour sa tournée Paradis Tour. L’occasion de rentrer dans le monde enchanté de cet artiste et de découvrir ou redécouvrir les titres phares de son 4ème album écrit pendant ses randonnées sur l’île de La Réunion. Symboles de maturité et du lâcher-prise, cet opus et cette tournée vibrent d’émotions. À ne pas manquer !

Double dose de concerts pour un effet « Waouh » !

Des premières parties ponctueront quelques soirées pour deux fois plus de plaisir. Le 30 juin, les lyonnais jazzy de Foehn Trio ouvriront la soirée avec un son aérien, oscillant entre acoustique et électronique. Ils laisseront place à Ludovic Louis, ancien trompettiste de Lenny Kravitz, qui fera souffler un vent de soul dans la cour du château.           

Même décor mais un style différent le 1er juillet pour une soirée rock avec le Savoyard Max Anguson en première partie puis le groupe Last train, une des figures montantes du rock français, primé au Printemps de Bourges 2017.

Cock Robin pour le clap de fin

Pour la soirée de clôture le 6 juillet, la tête d’affiche sera Cock Robin emmené par le célèbre Peter Kingsbery. Le groupe qui n’avait pas pu se produire l’an dernier en raison des intempéries est bien décidé à prendre sa revanche ! Il fera voyager le public entre classiques intemporels et découverte de nouvelles compositions résolument pop-rock.

Nos suggestions de lecture

2 commentaires

coloss 4 mai 2022 - 14 h 26 min

est il possible de réserver une place pour les concerts estivales 2022?

Répondre
Mireille Miege 7 juillet 2018 - 17 h 28 min

je trouve déplorable le fait que pour les estivales du château il ne soit plus possible d’avoir des places assises; Pour certains spectacles comme Marcus Miller ou Manu Dibongo il faudra rester debout pendant des heures. Vous excluez de ces spectacles les personnes du troisième âge dont je suis .. De fait vous excluez toute une tranche de la population qui pourtant fait aussi partie des contribuables et des électeurs .

Répondre

Laissez un Commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Accepter En savoir plus