Accueil CultureLivres Épigénétique, par Hélène Jammes, Pierre Boudry et Stéphane Maury

Épigénétique, par Hélène Jammes, Pierre Boudry et Stéphane Maury

Épigénétique
Mécanismes moléculaires, biologie du développement et réponses à l’environnement

Par Hélène Jammes, Pierre Boudry et Stéphane Maury
Aux Éditions Quæ

Dans cet ouvrage, l’épigénétique est entendue comme la science des molécules et des mécanismes qui participent au contrôle de l’activité des gènes sans altération de leur séquence et qui contribuent ainsi aux fonctions cellulaires. Elle permet de décrypter les processus de développement et de différenciation des cellules d’un organisme complexe qui assument des fonctions différentes alors qu’elles partagent le même patrimoine génétique. Cette science est aussi le support de la mémoire cellulaire et des réponses à l’environnement.

L’ouvrage fait découvrir l’histoire et l’évolution du concept d’« épigénétique » et explique les mécanismes moléculaires qui régissent le développement des mammifères, des poissons ou des plantes. La connaissance de la diversité de ces mécanismes et notre compréhension de leur importance en biologie n’en sont probablement qu’à leurs débuts. Certains processus sont spécifiques des mammifères, comme l’inactivation du chromosome X, alors que d’autres, comme l’empreinte parentale, sont étonnamment observés aussi bien chez les mammifères que chez les plantes à reproduction sexuée. Leur importance dans les réponses à l’environnement biotique ou abiotique est soulignée pour montrer les applications possibles en médecine ou en agronomie.

Cet ouvrage s’adresse à un public d’étudiants, d’enseignants du supérieur et de chercheurs en biologie.

Hélène Jammes est directrice de recherche à INRAE dans l’UMR Biologie de la reproduction, épigénétique, environnement et développement (BREED, départements Phase et AlimH). Elle anime une équipe dont les recherches sont centrées sur les mécanismes épigénétiques et leurs contributions dans l’établissement des phénotypes. Physiologiste de la reproduction, elle contribue, depuis une quinzaine d’années, à la reconnaissance de l’épigénétique dans le monde de l’élevage.

Pierre Boudry a développé l’essentiel de ses recherches sur la diversité et l’amélioration génétique des bivalves marins à l’Ifremer. Chargé de mission au département Ressources biologiques et environnement, il dirige aujourd’hui le groupement d’intérêt scientifique Biogenouest et préside le comité scientifique spécialité génétique d’INRAE ainsi que le comité éditorial des éditions Quae .

Stéphane Maury est professeur des universités en physiologie végétale et épigénétique (université d’Orléans, INRAE, département Ecodiv). Il mène des travaux en épigénétique depuis plus de 20 ans chez les plantes et notamment sur les arbres, dans le cadre des changements climatiques. Il anime une équipe de recherche (Arche) et divers projets nationaux et internationaux sur cette thématique.

Espace offert

Nos suggestions de lecture

Laissez un Commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Accepter En savoir plus