Accueil AgendaConcerts & spectacles Djazia Satour, du soleil dans la voix

Djazia Satour, du soleil dans la voix

Djazia Satour, du soleil dans la voix

 

Djazia Satou - © Pierre-Luc Jamain

Djazia Satou – © Pierre-Luc Jamain

C’est dans l’Alger des années 80, ou elle grandit, que Djazia Satour exerce son oreille aux airs de l’opéra, de la pop music des années 60 et du chaabi. Elle chante ses premières notes sous ces influences mêlées.

Arrivée à Grenoble en 1990, elle a tôt fait de connaitre ses premières expériences musicales, sur scène et en studio, notamment en tant que choriste du groupe Gnawa diffusion (1995-1999). Elle a une voix qui transcende les registres. Elle est la matrice de cette fusion unique, jamais démentie depuis la première exploration des années Mig, le groupe trip-hop électro qui l’a fait connaitre (en six ans d’existence, entre 2000 et 2006, Mig a sorti un EP et deux albums).

A l’âge de 30 ans, en 2010, elle s’offre un intermède acoustique fait d’arrangements dédiés entièrement à la scène et autoproduit un 6 titres, “KIami”, en déployant une prodigieuse énergie. Affranchie du lissage des machines, elle a pu rayonner et porter des choix musicaux plus personnels et intuitifs que jamais. A ce titre, lauréate du Fair en 2011, elle a pu tourner en France avec ce nouveau répertoire et prendre le temps de composer son premier album, “A Alwane”.

Dans la continuité d’un parcours musical déjà riche, et après les sorties remarquées de ses disques solo (“Klami” et “Alwane”), Djazia Satour dévoile sur scène des créations inédites et toujours plus inventives : le mineur oriental se marie au Blues, les rythmes maghrébins se mêlent aux samples de boîte à musique ou de Oud…

Articles similaires

Laissez un Commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Accepter En savoir plus