Accueil CultureHistoire 1032 – 1416 : Les Comtes de Savoie

1032 – 1416 : Les Comtes de Savoie

1032 – 1416 : LES COMTES DE SAVOIE

Armoiries de Savoie - © odejea

Armoiries de Savoie – © odejea

Le Comté de Savoie apparaît en l’an 1032. C’est une période emplie de religion : on construit les chartreuses et on part en croisade, mais aussi une période de souffrance avec la peste et les famines liées aux aléas du climat. Chaque petit seigneur essaye de se faire une place par les armes ou par les alliances…

Voici quelques dates marquantes pour l’histoire de la Savoie qui a connu de très nombreux rebondissements. Cette liste, encore incomplète, sera enrichie régulièrement et servira de point de départ vers des articles qui détailleront les événements, les lieux et les personnages avec plus de détails.

1000-1199


1032

Humbert aux blanches mains

(980-1043) – Humbert aux blanches mains, Comte de Maurienne, devient le 1er Comte de Savoie. Son écu porte l’aigle de l’empire germanique “d’or à l’aigle de sable” que l’on retrouve encore dans le blason de la Maurienne. A la fin de sa vie, il possède les territoires suivants : Belley, Chablais, Maurienne, Novalaise, Savoie-Propre, Sermorens, Vallée d’Aoste, Viennois, ainsi que des possessions en Tarentaise et Valais.

Humbert aux blanches mains armoiries du comté de Maurienne
1043

Amédée 1er

1051

Odon

épouse Adélaïde de Suse
1057

Pierre

1066mars

Passage de la comète de Halley.

1078

Amédée II

1080

Humbert II

1083

Abbaye de Contamine-sur-Arve

Fondation de l’abbaye bénédictine de Contamine-sur-Arve.

1091

Prieuré de Bellevaux

Le seigneur de Miolans offre des terres dans les Bauges à des moines bénédictins qui fondent le Prieuré de Bellevaux.

1096

1ère croisade

1097

Fondation de l’abbaye cistercienne de Aulps.

1103

Amédée III

Amédée III est le 1er à porter les titres de Comte de Maurienne et de Savoie. Il adopte de nouvelles armoiries : croix d’argent sur champ de gueules.
armoiries de Savoie
1106

Naissance de Saint Anthelme

1139, à 33 ans, il occupe la charge de Prieur de la Grande Chartreuse. Sous son prieural, les Chartreuses se multiplièrent en France et à l’étranger. Il fit le premier chapitre de l’Ordre des Chartreux en rassemblant tout les Prieurs de chaque Chartreuse. Il fut reconnu par chacun d’eux comme Grand Prieur.

Il est sacré Évêque de Belley en 1163 par le Pape Alexandre III.

Saint Anthelme
Lire notre article : Saint Anthelme
1124

Hiver rude

Abondantes chutes de neige, les rivières avaient gelé et on circulait sur le Rhin comme sur la terre ferme, de nombreuses personnes décédèrent ainsi que de nombreux animaux, les feuilles ne revinrent sur les arbres qu’en mai 1125.

1132

Abbaye de Tamié

Les seigneurs de Chevron donnent les terres de Tamié à une colonie de cisterciens qui fondent l’abbaye de Tamié.

Abbaye de Tamié Abbaye de Tamié
Lire notre article : Abbaye de Tamié
1139

Abbaye d’Hautecombe

Amédée de Clermont devient Prieur d’une abbaye cistercienne dans l’Albanais près de Cessens nommée “Hautecombe”. Sa première pensée fut de changer de place le prieuré car il se trouvait juste à côté de la route qui reliait la Chautagne à l’Albanais et le Genevois au Bugey. Les Cisterciens aimaient les lieux retirés et sauvages. Il fonde la nouvelle Abbaye d’Hautecombe, au bord du lac du Bourget.

L’abbaye deviendra la sépulture des Comtes de Savoie et des Rois d’Italie.

Abbaye de Hautecombe Abbaye de Hautecombe
Lire notre article : Abbaye de Hautecombe
1141

Hospice du Petit-Saint-Bernard

Destiné à la sécurité des voyageurs, des pauvres et des pèlerins, l’Hospice du Petit-Saint-Bernard fut reconstruit en 1141 sur décision de l’archevêque de Tarentaise, Pierre II.

Hospice du Petit-Saint-Bernard
1145Avril

Passage de la comète de Halley

1147

2nde Croisade

Le Comte Amédée III souhaite se rendre à la Croisade. Il confie son fils et la gestion du Comté à son cousin par alliance : Amédée de Clermont, fondateur de l’abbaye d’Hautecombe et Évêque de Lausanne.

1148

Le Comte Amédée III meurt à la 2nde Croisade.

1148

Humbert III

1151

Fondation de la chartreuse du Reposoir

1170

Fondation de la Chartreuse d’Aillon (Bauges) par Humbert III

117524 mars

Belley

Saint Anthelme est investit de la souveraineté de la ville de Belley par l’Empereur Barberousse. Ces privilèges lui valurent des différents avec le Comte de Savoie Humbert III.

117826 Juin

Décès de Saint Anthelme

Saint Anthelme, évêque de Belley, meurt à 72 ans et est enterré à l’Abbaye d’Hautecombe.

1188

Thomas 1er

(1177-1233)
1189

3ème croisade

1195

Famine

1196

Famine

1197

Famine


1202

4ème croisade

1212

5ème croisade, la croisade des enfants

1222Septembre

Passage de la comète de Halley

1228

6ème croisade

123215 mars

Achat de Chambéry

Le Comte Thomas 1er achète le bourg de Chambéry au seigneur de Berlion. La cité deviendra la capitale des Ducs de Savoie jusqu’en 1562.

1233

Amédée IV

1233

Hiver rude

1233 a connu un froid intense dans l’Est de la France et l’Italie. Le Rhône et lac de Zurich était gelés. On pouvait rejoindre Venise de la terre ferme en passant sur la glace !

1241

Mariage de Pierre II et Agnès de Faucigny

Mariage de Pierre II avec la duchesse Agnès de Faucigny, héritière de la Maison de Faucigny. Pierre n’est pas encore comte de Savoie (il sera comte de 1263 à 1268) mais ce mariage a une importance particulière puisque le Faucigny est désormais rattaché à la Savoie.

1248

Château de Thomas II

Thomas II, Comte de Piémont et frère d’Amédée IV, fait construire le château de Thomas II, sur les rives du lac du Bourget. Les marais qui l’entourent assurent une excellente protection. C’est le château le plus “confortable” de Savoie (pour son époque).

Château de Thomas II Château de Thomas II
Lire notre article : le château de Thomas II
1248

Septième croisade

124824 Novembre

Le Mont Granier s’effondre

Cinq paroisses furent détruites, dont la capitale religieuse de l’époque, Saint-André, siège du Décanat de Savoie. Il y aurait eu 4.000 morts. C’est la catastrophe la plus importante dans les Alpes qui serait due à une secousse sismique, suivie par un glissement de terrain. Cet amas de blocs est nommé depuis Abymes.

Lire notre article : l’effondrement du Mont-Granier
1253

Boniface, dit le Roland

(1244-1263) Il meurt en 1263, tué par des insurgés à Turin.

1253

Mariage

Béatrix de Faucigny (1234-1310), fille de Pierre II de Savoie et de la duchesse Agnès de Faucigny, épouse Guigues VII du Viennois (1225-1269). Elle apporte au dauphin dans sa dot les terres du Faucigny.

1263

Pierre II, le Petit Charlemagne

(1203-1268) 1241 : il épouse la duchesse Agnès de Faucigny, héritière de la Maison de Faucigny. 1263 : Il devient Comte de Savoie lorsque son neveu, Boniface Comte de Savoie, est tué par des insurgés à Turin. Il organise immédiatement un raid éclair, assiège Turin et écrase les insurgés.

126815 mai

Mort de Pierre II

Pierre II meurt le 15 mai 1268 au château de Chillon sur les bords du lac Léman. Il est inhumé à l’abbaye d’Hautecombe.

1268

Philippe 1er

1270

8ème croisade

1272

Mariage d’Amédée V avec Sybille de Bagé

Mariage en 1272 d’Amédée V (il sera comte de 1285 à 1323) avec Sybille de Bagé, dame de Bresse. Amédée n’est pas encore comte de Savoie mais ce mariage a une importance particulière puisque la Bresse est désormais rattachée à la Savoie.

128224 septembre

Mort du Dauphin Jean 1er

Mort du Dauphin Jean 1er, fils de Béatrix de Faucigny, des suites d’une mauvaise chute de cheval à Bonneville lors de la traversée de la rivière la Ménoge.

1285

Amédée V le Grand

1272 : Mariage avec Sybille de Bagé, dame de Bresse.

1285

Chartreuse de Mélan

Béatrix de Faucigny fonde la Chartreuse de Mélan à Taninges pour inhumer le corps de son fils le Dauphin Jean 1er.

Lire notre article : la Chartreuse de Mélan
1291

9ème croisade

1301

Château du Châtelard

Le comte de Savoie, Amédée V, accorde une charte de franchise à la commune du Châtelard (Bauges).

1301Octobre

Passage de la comète de Halley

1305

Château du Châtelard

1ère attaque du château du Châtelard (Bauges) par le dauphin Hugues et reprise par Anthelme de Miolans.

1310

Décès de Béatrix de Faucigny

Elle est enterrée à côté de son fils dans la Chartreuse de Mélan, à Taninges.
1315

Hiver rude

L’été qui suit est très pluvieux, provoquant le pourrissement des récoltes qui atteignent à peine 50% d’une année normale. Toute l’Europe de l’ouest est touchée, provoquant une famine générale.

1323

Édouard le Libéral

1324

Château du Châtelard

2ème attaque du château du Châtelard (Bauges) par le dauphin Guigue VIII, neveu du dauphin Hugues et reprise par le comte Édouard le Libéral.

1329

Aimon le Pacifique

1331

Été caniculaire

1332

Été caniculaire

1333

Été caniculaire

1334

Été caniculaire

1343

Amédée VI le Comte Vert

1345

Croisade du dauphin Humbert II

“A un moment où la question d’Orient ne suscitait plus guère d’intérêt parmi les princes d’Europe, Humbert II offrit spontanément au Pape son concours pour diriger l’expédition. Clément VI l’accepta, faute de mieux.”

Le départ de nombreux seigneurs de Savoie dans cette croisade ne sera pas sans conséquences…
Dauphin Humbert II
Source : La croisade du dauphin Humbert II (1345-1347), discours prononcé à la fête du cinquantenaire de la Société d’archéologie de la Drôme… par le chanoine Ulysse Chevalier. Paris A. Picard 1920.
1345

Destruction du domaine fortifié de Chignin

Les seigneurs de Miolans et de Montmayeurs, jaloux des Barons de Chignin, n’attendaient qu’une occasion pour les renverser. Profitant de la minorité du Comte Amédée VI de Savoie et du départ de la plus grande partie des seigneurs pour la croisade en 1345, ils organisèrent un convoi marchand. Ce dernier devait se rendre à Genève. Chaque bête de somme portait de grandes caisses pour contenir les marchandises. Le convoi se présenta aux portes de la forteresse à une heure avancée de la nuit. Au bout d’une longue tractation ils furent autorisés a entrer pour y passer la nuit et pour qu’au matin la taxe de passage puisse être prélevée. Au plus calme de la nuit un signal fut donné et les caisses s’ouvrirent pour laisser sortir des hommes armés. Les portes de la forteresse furent ouvertes afin de laisser entrer le Seigneur de Montmayeur caché à l’extérieur avec ses troupes. Après le massacre et le pillage, le feu fut mis à tous les bâtiments. Comment prouver ensuite qui pouvaient bien être les coupables. Mais la population ne s’y trompa pas, ils montèrent du doigt les seigneurs de Miolans et de Montmayeur. Au retour de croisade des fils du Baron de Chignin, ils essayèrent d’obtenir justice. Mais des complications politiques et de nouvelles guerres incessantes les empêchèrent d’obtenir réparation. Ils firent alors restaurer le château principal et abandonnèrent le reste de la forteresse”.

Lire notre article : la forteresse de Chignin
1347

Grande peste noire

La grande peste noire arrive dans le port de Gênes. Après avoir sévi en Chine (1331), la peste noire, issue des steppes de l’Asie centrale (Mandchourie) va suivre les routes du grand commerce. En 1347, les Tartares (Mongols) assiègent le comptoir génois de Kaffa (actuelle Feodosiya), sur la rive orientale de la mer Noire. La peste sévit déjà dans leurs rangs et ils catapultent les corps infectés sur la ville. La maladie terrorise les habitants qui fuient en bâteau et arrive ainsi dans le port de Gênes… Elle touchera toute l’Europe jusqu’à la Scandinavie en remontant les fleuves et en suivant les échanges commerciaux. C’est la plus grande pandémie de tous les temps : entre 25 et 40 millions de morts, presque la moitié de la population européenne. L’incubation est environ de 6 jours, puis la mort survient en 48 heures !

1347 Marseille – 1348 Paris – 1350 Angleterre – 1352 retour en Asie Des actions d’assainissement sont prises : pavage de rues, mise en place d’égouts…
1348

Faucigny

Le Faucigny est cédé au Dauphin de France.
1351

Famine

1355

Faucigny

Le Comte Vert échange des terres savoyardes en Dauphiné pour récupérer le Faucigny. Faucigny et Savoie ne s’aiment guère après des décennies de rivalités.

Plusieurs seigneurs de Faucigny se révoltent.

1360

Famine

1363

Hiver rude et famine

1364

Hiver rude et famine

1369

Famine

1370

Famine

1374

Grande famine

1378Novembre

Passage de la comète de Halley.

1380

Caveau des Augustins

La famille de Miolans est à son apogée. Jean de Miolans, enrichi de son union avec Agnès de Roussillon, fonde le couvent de la congrégation des Augustin. La construction de l’ensemble s’acheva au siècle suivant, après plusieurs donations.

Lire notre article : le Caveau des Augustins
1383

Gâteau de Savoie

Invention du gâteau de Savoie par le cuisinier du Comte Vert.
1383

Décès de Amédée VI

Amédée VI meurt de la peste au cours d’une expédition militaire dans le sud de l’actuelle Italie.

1383

Été caniculaire

1383

Amédée VII, le Comte Rouge

(1360-1391) épouse : Bonne de Berry Son surnom vient de la couleur de ses vêtements.
1384

Été caniculaire

1385

Été caniculaire

1388

Nice

Le Comte Amédée VII négocie la dédition de Nice à la Savoie avec le baron Jean Grimaldi de Bueil.

1391

Décès de Amédée VII

Le Comte Amédée VII meurt empoisonné dans son château de Ripaille. L’apothicaire fut écartelé et décapité. Son fils, le jeune Amédée VIII, n’a que 8 ans. Sa grand-mère, Bonne de Bourbon, sera régente jusqu’en 1393.

1391

Amédée VIII, le pacifique

(1383-1451) épouse : Marie de Bourgogne
1397

Construction de la Maison Rouge de Conflans

Pour la première fois, la brique rouge de style florentin a été utilisée pour la construction. Conflans fut le seul village à l’avoir employée (durant environ un quart de siècle), mais la pierre traditionnelle refait rapidement son apparition.

1397

Assainissement : Curage de l’Albanne à Chambéry

1405

Agrandissement du Couvent des Augustins

Lire notre article : le caveau des Augustins François de Gruffy abonde à l’avancée du chantier, notamment pour la construction de l’église du couvent et de son chœur.

L’église accueillit dès son origine les sépultures des nobles de la région dont, au centre du chœur, celle des Miolans, protégée d’une pierre tombale sculptée du blason familial. A côté reposait vraisemblablement Jacques de Montmailleur, dernier représentant de la lignée. La tradition veut également que Jacques 1er de Miolans ait rapporté de son ambassade en Palestine, au début du XVème siècle, trois Saintes Épines de la couronne du Christ, conservées ensuite au couvent. Le démantèlement imposé par la Révolution amena le bâtiment à la ruine. Les Saintes Épines furent alors transférées en l’église paroissiale avant de disparaître mystérieusement.

Caveau des Augustins
1407

Hiver rude

L'histoire ne s'arrête pas là...

Le Comté de Savoie apparaît en l’an 1032. C’est une période emplie de religion : on construit les chartreuses et on part en croisade, mais aussi une période de souffrance avec la peste et les famines liées aux aléas du climat. Chaque petit seigneur essaye de se faire une place par les armes ou par les alliances…

Le Comté de Savoie devient un Duché. S’ensuivent 3 siècles d’alliances, de guerres et d’occupations durant lesquels on verra un duc de Savoie devenir Pape, la possession du Saint-Suaire et le déplacement de la capitale de Savoie à Turin.
Les temps changent, on invente l’imprimerie et on découvre l’Amérique…

Rois de Sicile en 1713 puis rois de Sardaigne en 1720, les ducs de Savoie et souverains piémontais poursuivent tour à tour une politique de mécénat artistique, transformant au XVIIIème siècle la cour et la ville de Turin en un grand centre actif de création stylistique et culturelle.

Appelée Sapaudia au Moyen-âge, la Savoie devient un comté, puis un duché en 1416. Elle est annexée à la France par le traité de Turin en 1860…

Articles similaires

Laissez un Commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Accepter En savoir plus