Accueil Tourisme Le Cœur du Massif des Bauges

Le Cœur du Massif des Bauges

Le Cœur du Massif des Bauges

Le Cœur du Massif des Bauges

 

Logo Coeur des BaugesLe Cœur des Bauges, un îlot de verdure préservé à proximité des centres urbains : Aix-les-Bains, Albertville, Annecy  et Chambéry.

Le Canton du Châtelard  compte quatorze communes identifiées en deux secteurs :

Les Bauges-Derrière : Aillon-le-Jeune, Aillon-le-Vieux, Arith, Bellecombe-en-Bauges, le Châtelard, Lescheraines, la Motte-en-Bauges, le Noyer et Saint-François-de-Sales.

Les paysages ont des formes plus douces, plus arrondies même si on retrouve des falaises importantes à l’Ouest du territoire (Montagne de Bange, Semnoz, Margériaz…).

Les Bauges-Devant  avec la Compôte-en-Bauges, Doucy-en-Bauges, Ecole-en-Bauges, Jarsy et Sainte-Reine. C’est ici que l’on retrouve les sommets les plus élevés du Massif avec l’Arcalod, sommet le plus haut des Bauges (2.217 m) ou encore le Trélod (2.181 m), le Mont Pécloz (2.197 m), le Colombier qui dépassent tous les 2.000 m d’altitude.

Le relief est donc bien plus marqué que dans les Bauges-Devant.

Village d'Ecole-en-Bauges - © 123 Savoie

Village d’Ecole-en-Bauges – © 123 Savoie

Quand on pénètre dans le Cœur des Bauges depuis le Col du Frêne, on a ainsi l’impression d’arriver dans une citadelle entourée de falaises. Le point de passage entre ces deux entités géographiques est le village du Châtelard, chef-lieu de canton, situé sur un verrou glaciaire.

[ready_google_map id=’42’]

Cabane à Bellecombe-en-Bauges - © 123 SavoieLes habitants du territoire, les Baujus, vivent de plusieurs ressources : l’agriculture (avec la fameuse Tome des Bauges), la sylviculture (filière bois très développée) mais aussi le tourisme.

Ils vivent dans une nature douce et préservée qui abrite une biodiversité remarquable. Ce “pays” offre donc au visiteur un havre de paix invitant à retrouver le rythme de la nature en toutes saisons : ski alpin, ski nordique et balades en raquettes l’hiver avant la cueillette des narcisses et les randonnées printanières.

L’été permet de s’adonner aux nombreuses activités de pleine nature. A l’automne, ce sont les amateurs de champignons qui parcourent les chemins des Bauges.

Dans le Cœur des Bauges, le vert de la nature domine

Nos suggestions de lecture

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Accepter En savoir plus