Accueil Agenda Championnat d’Europe de cascade de glace à Champagny-en-Vanoise

Championnat d’Europe de cascade de glace à Champagny-en-Vanoise

Champagny-en-Vanoise

Championnat d’Europe de cascade de glace

– du 22 au 25 janvier 2021 –

Coupe du Monde de Cascade de glace 2014 - © Monica Dalmasso

© Monica Dalmasso

Nous sommes en 2021 après Jésus-Christ. Alors que la France est occupée par la Covid-19, Champagny-en-Vanoise, un village de montagne peuplé d’irréductibles grimpeurs passionnés résiste encore et toujours… avec l’organisation du championnat d’Europe d’escalade sur glace.

À l’écart du tumulte, les 40 meilleurs grimpeurs internationaux viennent se défier en huis clos sur une voie de l’extrême, annoncée comme la plus difficile du monde ! Pas de druide ni de potion magique ici pour venir à bout de la tour de glace, mais des athlètes agiles, souples et lestes comme des chats, armés de piolets et crampons pour partir à l’assaut des glaces. Parmi eux, une équipe de France forte et survoltée, emmenée par le jeune Louna Ladevant, vainqueur de la coupe du monde 2020 de l’épreuve de difficulté.

À cette occasion, habituée des compétitions d’escalade sur glace avec notamment 4 coupes du monde et un championnat du monde à son actif, la tour de Champagny-en-Vanoise a su se réinventer en cette année particulière pour proposer une toute nouvelle voie, qui s’ennorgueillit d’être la plus ardue au monde. Même pas peur, 40 athlètes sont attendus pour prendre part aux festivités. Ils pourront alors réaliser environ 50 à 55 mouvements en un temps limité de 8 minutes. Sur le parcours de plus de 30 mètres, ils devront franchir 12 mètres de dévers à 30°, puis 4 mètres en toit avant de traverser un rideau de glace sur 8 mètres et enfin s’atteler aux 15 derniers mètres sur un dévers glacé à 45°. Les athlètes seront départagés sur leur capacité à arriver le plus haut en défiant le chronomètre.

© Monica Dalmasso

Contrairement aux usages lors des compétitions internationales, ils ne grimperont pas à vue mais à la suite de repérages. Cette analyse s’avèrera indispensable pour gérer leurs efforts et leurs mouvements sur cette voie d’une intensité et d’une longueur supérieures à la normale.

 

Programme des 3 jours

– Vendredi 22 et samedi 23 janvier : repérages sur la voie (30 minutes / athlète)
– Dimanche 24 janvier : compétition
– Lundi 25 janvier : les athlètes se retrouvent pour grimper en milieu naturel

Articles similaires

Laissez un Commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Accepter En savoir plus