Accueil Agenda Challenge des Chefs étoilés au Grand-Bornand

Challenge des Chefs étoilés au Grand-Bornand

Entretien croisé

Entretien croisé avec Christophe Aribert* et Edouard Loubet**

 

Christophe Aribert et Edouard Loubet - © J.M. Favre

Christophe Aribert et Edouard Loubet – © J.M. Favre

En quoi le Challenge des Chefs Etoilés est-il un rendez-vous aussi unique ?
♦ Christophe Aribert : Il l’est d’abord parce qu’il permet aux chefs de se réunir autour du sport et de l’art de vivre en montagne, ce qui n’est pas si courant. Il n’y est pas question de démonstration ou autre masterclass, mais uniquement de ski et de détente absolue, dans un esprit de saine compétition.

♦ Edouard Loubet : A ce titre, on peut s’attendre à ce que les chefs savoyards aient une certaine avance sur les autres, au niveau du ski (rires)… Plus sérieusement, nous nous y retrouvons depuis cinq hivers entre amoureux des sports de glisse, et cela a du bon de nous sortir de nos cuisines.

Qu’attendez-vous de cette 5ème édition organisée pour la première fois au Grand-Bornand ?
♦ Christophe Aribert : Je sais que ce sera une réussite, à en juger de la motivation et de la volonté d’accompagnement montrées au Grand-Bornand. J’ai le sentiment d’une vraie communion avec cette station qui, je dois le dire, est l’une des plus belles que je connaisse. Cette envie commune de faire quelque chose de fort nous touche, sincèrement.

♦ Edouard Loubet : De la neige et du soleil ! Comme le dit Christophe, la course sera belle, c’est certain. S’il est une chose, une seule, qui me ferait vraiment plaisir, c’est que le trophée revienne cette année à son initiateur (il se tourne vers Christophe Aribert). Mais il faudra compter avec Jean Sulpice et Yoann Conte, qui restent parmi les plus sérieux prétendants au titre…

Avez-vous quelques secrets à révéler quant aux temps fort de l’événement ?
♦ Christophe Aribert : Je pense à la rencontre des chefs avec les agriculteurs, autour du reblochon fermier mis en scène de manière spectaculaire et qui sera, en quelque sorte, le produit fil rouge de ce challenge… sans trop en dire, je crois beaucoup au mariage du terroir et de ce qu’il produit de plus beau, avec l’esprit de fête et le goût de la performance propres aux artistes de la Folie Douce qui nous accompagneront le temps de l’événement.

♦ Edouard Loubet : On fartera nos skis au reblochon… chiche (rire de Christophe Aribert) ! Moi, c’est la compétition nocturne de paret, l’ancêtre local de la luge, qui me laisse penser qu’avec quelques gamelles à la clef, le classement du lendemain pourrait être sévèrement revu. Sinon, j’attends beaucoup de la confrontation avec les champions de ski du Grand-Bornand…

* Les Terrasses du Grand Hôtel d’Uriage-les-Bains, 2 étoiles Michelin et créateur du Challenge des Chefs Etoilés
** Le Domaine de Capelongue, 2 étoiles Michelin et vainqueur du précédent Challenge des Chefs Etoilés, qui a choisi Le Grand-Bornand comme station d’accueil de cette 5ème édition de l’événement

Articles similaires

Laissez un Commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Accepter En savoir plus