Accueil Actualités Auvergne-Rhône-Alpes : Plus de police ferroviaire

Auvergne-Rhône-Alpes : Plus de police ferroviaire

Auvergne-Rhône-Alpes

Plus de police ferroviaire

 

Laurent Wauquiez, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, accompagné de Philippe Meunier, Vice-président de la Région délégué à la Sécurité, s’était rendu le 28 juin dernier à la gare de Lyon Part-Dieu pour rencontrer les équipes de la Sûreté Ferroviaire et annoncer une intensification des efforts en matière de sécurité dans les transports ferroviaires en Auvergne-Rhône-Alpes.

Comme il s’y était engagé lors de la campagne pour les élections régionales, Laurent Wauquiez a pris la décision d’augmenter les investissements dans le domaine de la sécurité lors de ce nouveau mandat. Il s’est rendu à la gare de Lyon Part-Dieu pour annoncer les nouveaux engagements en ce sens pour le transport ferroviaire en Auvergne-Rhône-Alpes :

  • Augmenter de 30% d’ici à la fin de l’année les effectifs de police ferroviaire dans les trains et gares, ceci dans l’optique de mieux protéger les usagers, notamment à des horaires où les voyageurs n’étaient jusqu’alors pas protégés.
  • En parallèle, l’objectif est de mettre en place un premier dispositif de reconnaissance faciale. Uniquement accessible par la police nationale après réquisition, celui-ci permettra de reconstituer a posteriori mais plus rapidement le parcours de délinquants ou criminels dans les gares et les trains.

Nous avons pris un engagement ferme pour améliorer efficacement les dispositifs de sécurité sur le territoire régional durant ce nouveau mandat. C’était déjà une priorité depuis 2016 mais nos efforts vont désormais redoubler. Dès ce matin, j’ai souhaité être sur le terrain à la rencontre des équipes de la Sûreté Ferroviaire pour prendre de nouveaux engagements en la matière dans nos trains et gares, l’objectif étant sur le mandat d’augmenter de 50% nos effectifs de sécurité dans les transports ferroviaires régionaux et de pouvoir accompagner le travail de la police nationale dans l’interpellation de délinquants grâce la reconnaissance faciale“, a ainsi déclaré Laurent Wauquiez.

Nos suggestions de lecture

Laissez un Commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Accepter En savoir plus