Accueil ActualitésEconomie 2,6 M€ pour accélérer les recherches du CEA sur l’hydrogène

2,6 M€ pour accélérer les recherches du CEA sur l’hydrogène

Région Auvergne-Rhône-Alpes

2,6 M€ pour accélérer les recherches du CEA sur l’hydrogène

 

Image d’illustration

La Commission permanente de la Région Auvergne-Rhône-Alpes a voté le 9 juillet dernier une subvention de 2,6 M€ en faveur du CEA (Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives) de Grenoble afin de soutenir la recherche en matière de production d’hydrogène.

Laurent Wauquiez a souhaité faire d’Auvergne-Rhône-Alpes la première région durable d’Europe, construisant en 2018 avec le Vice-président Éric Fournier, une nouvelle stratégie en matière d’environnement et d’énergie. Ce plan prévoit notamment le déploiement de la filière hydrogène à travers le projet ZEV (Zero Emission Valley) moteur d’une relance économique locale, le territoire régional regroupe en effet 80% des acteurs de la filière hydrogène.

Son usage et sa production nécessitent encore d’importants développements technologiques, notamment sur la production d’hydrogène par électrolyse de l’eau à haute température. Une technique qui permet la production d’un hydrogène moins carboné et à bas coût.

Si le CEA Liten maîtrise cette technologie à petite échelle, l’aide de 2 605 250 € de la Région va lui permettre d’acquérir les équipements nécessaires pour conduire des programmes et projets de R&D sur les piles à combustibles depuis la validation à l’échelle du laboratoire jusqu’à la fabrication des démonstrateurs systèmes.

L’hydrogène est la technologie de demain pour développer des mobilités propres. 80% des acteurs de la filière sont dans notre Région. C’est le moment de mener des politiques offensives dans les secteurs stratégiques clés qui font notre force pour favoriser nos entreprises, sauver et développer nos emplois. Et faire de notre Région un modèle d’économie verte pour répondre aux enjeux du monde de demain“, a expliqué Laurent Wauquiez.

En Auvergne-Rhône-Alpes, nous avons fait le choix d’une écologie pragmatique, fondée d’abord sur l’innovation de nos territoires et de nos entreprises. Dans la Région, nous avons la chance de bénéficier d’entreprises dynamiques, d’industries d’excellence et de technologies de pointe, notamment dans le secteur de l’hydrogène. Il nous faut continuer à les soutenir et à les accompagner, car c’est l’innovation, la recherche et le développement qui assureront une transition énergétique au service de tous” a ajouté Étienne Blanc.

Nos suggestions de lecture

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Accepter En savoir plus